Premier fondeur mondial, le Taïwanais TSMC affiche pour le mois de décembre 2019 un chiffre d’affaires de 103,31 milliards de dollars taïwanais (3445 M$), en recul de 4,2% par rapport à novembre 2019 et en hausse de 15% par rapport à décembre 2019. Pour l’ensemble de 2019, TSMC affiche ainsi une progression de ses ventes annuelles de 3,7%, à 1069,99 milliards de dollars taïwanais (35,68 milliards de dollars) par rapport à 2018.

Selon Robert Castellano, président du cabinet d’études The Information Network, TSMC façonne à lui-seul l’avenir de l’industrie des semiconducteurs, fabriquant 10 436 produits différents utilisant 261 technologies distinctes pour 481 clients différents. TSMC est le leader technologique pour le 7 nm (27% de ses ventes au 3e trimestre 2019) et introduira le 5 nm en 2020, ainsi que le leader de l’utilisation de la lithographie EUV pour la fabrication de puces. Premier investisseur de l’industrie des semiconducteurs en 2019 avec des dépenses en hausse 41,9% en 2019, le fondeur taïwanais devrait réduire ses investissements de 2,6% en 2020, avance l’analyste.

De son côté, son compatriote UMC publie pour le mois de décembre un chiffre d’affaires de 13,37 milliards de dollars taïwanais (446 M$), en baisse de 1,4% par rapport à novembre 2019, et en hausse de 17,43% par rapport à décembre 2018. Sur l’ensemble de l’année, UMC affiche ainsi un recul de ses ventes de 2,02%, à 148,2 milliards de dollars taïwanais (4,94 milliards de dollars) par rapport à 2018.

Voir l’article de Robert Castellano, président du cabinet d’études The Information Network