Sélectionner une page

40 M€ de pertes pour Parrot au 1er trimestre

40 M€ de pertes pour Parrot au 1er trimestre

Le groupe Parrot a réalisé au premier trimestre un chiffre d’affaires de 33,1 M€. Ajusté des éléments non récurrents, le chiffre d’affaires du 1er trimestre est de 49,4 M€. Sa perte opérationnelle  ressort à 40,3 M€ et à 25,9 M€ ajusté des éléments non récurrents. La perte nette part du groupe s’établit ainsi à 39,1 M€ et les intérêts minoritaires, soit les participations dans les start-up évoluant dans l’écosystème des drones civils professionnels, représentent  une perte de 1,0 M€.

De caractère exceptionnel, ces résultats sont ponctuellement affectés par la mise en place de la nouvelle organisation permise par l’augmentation de capital pour saisir au mieux l’importante opportunité du marché des drones. Les dépenses de R&D du trimestre se sont en particulier élevées à 16,7 M€, contre 14,8 M€ au 1er trimestre 2015. La R&D se focalise sur la finalisation d’une sélection de produits grand public à lancer au 2e semestre et sur la verticalisation des technologies, solutions et services drones professionnels par métiers (cartographie, agriculture de précision et surveillance). Les recrutements en cours visent à porter l’effectif de la R&D Groupe à au moins 650 personnes (contre 516 au 31/03/16) et ainsi permettre une accélération durable du rythme de lancement de produits et de la capacité d’innovation dans les drones civils grand public et professionnels.

« Ces résultats ne reflètent évidemment pas nos ambitions de croissance de 2016. En revanche, ils s’expliquent par la mise en place de la nouvelle organisation de notre stratégie commerciale et les nombreuses actions pour structurer le groupe et accompagner son développement. C’est une optimisation profonde de nos méthodes et de nombreux recrutements en France et à l’international pour servir notre capacité d’innovation, notre développement et notre originalité. Cette étape est indispensable à la construction d’un acteur de référence sur le marché des drones civils. Nous abordons l’avenir, et en particulier les lancements de drones et d’objets connectés du second semestre, avec de meilleurs atouts pour conquérir nos marchés », assure Henri Seydoux, p-dg et fondateur de Parrot.

Fondé en 1994, Parrot, dont le siège est à Paris, conçoit, développe et commercialise des produits sans fil de haute technologie à destination du grand public et des grands comptes dans trois principaux secteurs : les drones civils et professionnels, systèmes de communication mains-libres et d’info-divertissement pour la voiture, ainsi que les objets connectés dans les domaines du son et du jardin notamment. Au 31 mars 2016, les effectifs du groupe étaient de 1 137 personnes contre 1 046 au 31 décembre 2015.

Parrot-170516

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This