Le Chinois AAC Technologies a commencé les travaux de construction d’une unité de production de modules de caméra optique représentant un investissement de 600 millions de dollars située dans le Changzhou National Hi-Tech District. Une fois terminée, l’installation devrait générer des ventes de plus de 10 milliards de yuans (1,46 milliard de dollars) par an.

AAC Technologies, fondée à Shenzhen en 1993, est un chef de fil connu mondialement dans le domaine de la fabrication de précision, avec des technologies de base propriétaires dans les secteurs de la micro-acoustique, de l’optique de précision, de la transmission électromagnétique et des antennes de radiofréquence. En termes de part de marché, l’entreprise revendique un rang de leader mondial dans les quatre secteurs.

En 2019, AAC Technologies a investi dans son deuxième projet dans la zone de libre-échange complète de Changzhou, Ruitai Optics (Changzhou). La nouvelle usine produira principalement des modules optiques, des verres optiques, des moules, des moteurs, des capteurs et les puces connexes. Elle permettra également, une fois terminée, de former une chaîne industrielle complète de production de modules optiques au sein du Changzhou National Hi-Tech District.

Le même jour, des travaux ont démarré pour la construction d’installations pour 31 projets clés du Changzhou National Hi-Tech District, y compris l’installation d’AAC Technologies. Ces projets sont appuyés par un investissement total de 16,59 milliards de yuans. Parmi les projets, 12 ont été désignés par le gouvernement chinois comme projets stratégiques relatifs à des industries émergentes, 14 comme projets de fabrication avancée et 5 comme projets de services modernes.

Le Changzhou National Hi-tech District (CND) est situé au cœur du delta du fleuve Yangtze. Le CND compte plus de 1 600 entreprises à capitaux étrangers. Récemment, le CND accélère le rythme de développement et intensifie les efforts pour la construction d’une base industrielle, rendant plus importants et plus forts deux secteurs piliers, à savoir la fabrication d’équipement (machines de précision) et les nouveaux matériaux. Les industries émergentes concernent la nouvelle génération de l’informatique, le biomédical, les véhicules fonctionnant avec les nouvelles énergies, le photovoltaïque, et l’aviation.