Sélectionner une page

Activité en hausse de 26,4% pour les dix premières entreprises fabless en 2020

Activité en hausse de 26,4% pour les dix premières entreprises fabless en 2020

En raison de la forte demande en ordinateurs portables et produits réseau liée à la crise sanitaire, les entreprises de conception de circuits intégrés sans usines (fabless) ont été les grandes gagnantes de l’industrie des semiconducteurs. Selon TrendForce, le chiffre d’affaires cumulé des dix premières entreprises fabless a en effet bondi de 26,4% à près de 86 milliards de dollars en 2020.

Et ce n’est pas fini. Pour 2021, TrendForce prévoit déjà que les revenus des entreprises fabless de conception de circuits intégrés atteindront de nouveaux sommets. D’une part, du côté de la demande, car la pandémie n’a pas encore montré de signes de ralentissement au 1e trimestre. D’autre part, du côté de l’offre, en raison de la pénurie de capacités de fonderie qui devrait persister tout au long de l’année. Dans ce contexte, les entreprises fabless n’auront certainement pas d’autre choix que d’augmenter les prix de leurs circuits intégrés du fait de la nécessité de sécuriser des capacités de production suffisantes auprès de leurs fondeurs.

En 2020, les trois principales sociétés de conception de circuits intégrés fabless (Qualcomm, Broadcom et Nvidia) ont toutes affiché des augmentations leurs revenus, Nvidia enregistrant la croissance la plus impressionnante, avec une augmentation de ses ventes de 52,2%, à 15,4 milliards de dollars. Enregistrant la croissance la plus élevée parmi les 10 premières entreprises, Nvidia se rapproche à grands pas du duo de tête, tandis que Qualcomm a repris la pose position à Broadcom.

Selon TrendForce, Qualcomm a été en mesure de dépasser Broadcom pour deux raisons : premièrement, la montée soudaine de la demande pour les périphériques réseau ; et deuxièmement, la décision d’Apple d’adopter à nouveau les processeurs de bande de base de Qualcomm. Incidemment, les sanctions américaines contre Huawei ont également incité d’autres marques de smartphones à augmenter leurs volumes de production pour tenter de conquérir des parts de marché supplémentaires. Pris ensemble, ces facteurs ont collectivement fait grimper les revenus de Qualcomm l’année dernière. De même, bien que la guerre commerciale américano-chinoise ait entravé les performances de Broadcom au 1er semestre 2020, son circuit d’interface RF pour smartphone est devenue un élément crucial de la chaîne d’approvisionnement d’Apple au 2e semestre. Malgré tout, Broadcom a reculé à la deuxième place du classement, en raison de la croissance modeste de ses ventes annuelles.

L’acquisition de Mellanox a considérablement renforcé l’étendue des solutions pour centres de données de Nvidia, l’activité ayant généré près de 6,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit une augmentation de 121,2% par rapport à 2019. La très forte croissance de Nvidia s’explique aussi par ses performances commerciales dans les cartes graphiques de jeu vidéo.

Les trois sociétés taïwanaises ont également réalisé des performances remarquables. En particulier, le chiffre d’affaires de MediaTek a connu une augmentation de 37,3% en 2020, une amélioration considérable par rapport à l’augmentation de 1% en 2019. La croissance de MediaTek l’année dernière s’explique pour plusieurs raisons, notamment la demande croissante d’ordinateurs portables et de processeurs pour smartphone 5G de MediaTek, ainsi que par des spécifications améliorées et l’optimisation des coûts pour les produits réseau de MediaTek, analyse TrendForce. Les revenus de Novatek ont ​​augmenté de 30,1% en glissement annuel, grâce à de fortes ventes de ses circuits intégrés pour téléviseurs. Enfin, Realtek a bénéficié de la forte demande pour ses différentes offres, notamment les produits réseau et les ordinateurs portables, qui ont conduit à hausse de 34,1% de ses ventes annuelles.

Tirant parti des déboires d’Intel dans la production en technologie 10 nm, AMD a fait des percées importantes sur les marchés des ordinateurs portables, des ordinateurs de bureau et des serveurs, ce qui a généré un chiffre d’affaires de 9,7 milliards de dollars, en hausse de 45% en glissement annuel. Bien que les revenus de Xilinx aient diminué de 5,6% à la suite de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, TrendForce estime que le fabricant de FPGA (en passe d’être racheté par AMD) est en bonne voie de se rétablir au vu ses récents résultats trimestriels.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This