Airbus prévoit une reprise partielle de sa production en France et en Espagne ce lundi 23 mars, à la suite des contrôles de santé et de sécurité effectués après la mise en place de mesures strictes.

Airbus affirme avoir effectué avec le soutien de ses partenaires sociaux d’importants travaux visant à garantir la santé et la sécurité de ses employés, tout en assurant la continuité de ses activités. La mise en place de ces mesures a requis l’interruption temporaire des activités de production et d’assemblage sur ses sites français et espagnols pendant quatre jours. Seuls seront rouverts les postes de travail s’ils sont en totale conformité avec les nouvelles mesures de santé et de sécurité en matière d’hygiène, de nettoyage et d’auto-distanciation, tout en améliorant l’efficacité des opérations dans de nouvelles conditions de travail.

Des mesures similaires sont appliquées à tous les autres sites du groupe dans le monde, sans interruption totale des activités.

Pour toutes les autres activités hors production, Airbus continue dans la mesure du possible à soutenir mondialement le travail à distance. Il sera néanmoins demandé à certains employés de revenir à leur poste de travail afin d’assurer la continuité des opérations après la mise en oeuvre de ces nouvelles mesures. En février, la chaîne d’assemblage final de Tianjin (Chine) a repris ses activités après une fermeture provisoire liée à l’épidémie de coronavirus. Elle est désormais parfaitement opérationnelle.

« La santé et la sécurité des employés sont la priorité absolue d’Airbus. Les postes de travail de nos sites français et espagnols ne rouvriront que s’ils sont conformes aux exigences. Je tiens à saluer l’engagement de nos employés qui assurent la continuité de nos activités en étroite coopération avec nos partenaires sociaux et autres parties prenantes. Dans le même temps, nous mettons tout en oeuvre pour soutenir les personnes qui sont en première ligne afin de lutter contre le Covid-19 et de limiter sa propagation. Nous essayons d’être à la hauteur de nos valeurs, humbles devant la complexité de la situation, et d’apporter une contribution positive à la société en ces temps très difficiles » a déclaré Guillaume Faury, président exécutif (CEO) d’Airbus.