Sélectionner une page

ams Osram se recentre sur ses activités stratégiques et rentables et dévoile un plan d’économies

ams Osram se recentre sur ses activités stratégiques et rentables et dévoile un plan d’économies

Aldo Kamper, le patron du groupe, a présenté fin juillet un vaste plan de réalignement stratégique qui vise à se recentrer sur ses activités stratégiques et rentables, ainsi qu’un programme destiné à faire des économies à hauteur de 150 millions d’euros par an.

Depuis qu’ams, fabricant autrichien de capteurs, et Osram Opto Semiconductors, la division semiconducteurs optoélectroniques du géant de l’éclairage allemand, ont fusionné en 2020, le groupe ainsi créé a procédé par petites touches successives pour se séparer de certaines de ses activités non rentables et/ou non stratégiques.

Aujourd’hui, le groupe va plus loin avec la mise en place d’un véritable plan de réalignement stratégique, sous l’impulsion d’Aldo Kamper, nouveau Pdg d’ams Osram nommé en avril dernier, après son départ de Leoni en début d’année. « Au cours des derniers mois, nous avons effectué une analyse approfondie de l’entreprise afin de déterminer la voie à suivre, a indiqué le nouveau patron du groupe fin juillet, lorsque le nouveau projet a été présenté. S’il est clair que l’activité liée à notre cœur de métier est solide, nous devons néanmoins prendre des mesures importantes pour améliorer nos performances. »

La société a ainsi décidé de recentrer son portefeuille de semiconducteurs sur son noyau rentable de composants, capteurs et émetteurs intelligents et différenciés. Le portefeuille de produits non stratégiques et moins rentables, qui représente des revenus d’environ 300 à 400 millions d’euros annuels et inclut les composants optiques passifs, sera purement et simplement abandonné.

Aldo Kamper a été officiellement nommé Pdg d’ams Osram en avril dernier. Il était auparavant Pdg du groupe Leoni. – © ams Osram

Le groupe entend par ailleurs renforcer ses positions de leader sur les marchés porteurs des semiconducteurs optoélectroniques dédiés aux applications automobiles, industrielles et médicales. L’importante activité du groupe consacré à l’éclairage automobile et spécialisé, qui comprend des lampes et des systèmes d’éclairage dédiés, continuera notamment à contribuer de manière significative à la rentabilité du groupe.

ams Osram n’abandonne pas pour autant les débouchés grand public mais y cherchera des opportunités spécifiques uniquement sur des segments de produits où il peut parvenir à une différenciation durable grâce à une innovation de pointe. L’industriel poursuivra, par exemple,  ses investissements dans le domaine des microLed, une technologie qui, à terme, pourrait concurrencer les LCD et les Oled dans les écrans de téléviseurs, mais en veillant à mettre en place une allocation des ressources plus équilibrée entre les opportunités émergentes et établies. Il prévoit notamment la mise en place d’une nouvelle plateforme technologique microLED sur tranches de 8 pouces.

Le groupe indique par ailleurs qu’il concentrera sa capacité de fabrication interne uniquement sur les plateformes qui lui permettent de maintenir une différenciation par rapport à ses concurrents, notamment grâce à des investissements qui seront renforcés dans les activités principales de l’entreprise, telles que les Led et les lasers hautes performances, les circuits analogiques et mixtes et les capteurs.

Par ailleurs, Aldo Kamper a présenté un programme d’économie baptisé “Re-establish the Base”, que l’on pourrait traduire par “Revenir aux fondamentaux”, et qui vise à réaliser des économies annuelles de 150 millions d’euros dès la fin de 2025. Dans le cadre de ce programme qui devrait coûter 50 M€ à la société, ams Osram prendra en compte les effets du recentrage de l’activité du groupe sur ses débouchés stratégiques et rentables pour dimensionner de manière appropriée les frais généraux et l’infrastructure de l’entreprise en fonction de la nouvelle base de revenus.

Des ajustements dans la configuration managériale de l’entreprise seront introduits pour renforcer la capacité de l’organisation à monétiser sa puissance d’innovation. Cela se traduira par la formation de deux unités commerciales (au lieu de trois actuellement) dans le segment des semiconducteurs – l’une dédiée aux émetteurs optoélectroniques, l’autre aux capteurs et aux circuits analogiques et mixtes – dont l’esprit d’entreprise sera renforcé. ams Osram compte ainsi s’éloigner d’un modèle de management fonctionnel au sein du Directoire qui sera réduit à seulement deux membres, le CEO et le directeur financier, à compter du 1er janvier 2024.

Grâce à ces actions, les perspectives du groupe restent positives, assure ams Osram. Il prévoit ainsi d’augmenter ses revenus avec un taux de croissance annuel moyen de 6 à 10 % entre 2023 et 2026, à partir de la base réduite et du nouveau portefeuille de ses activités semiconducteurs et lampes & systèmes. À ce niveau de revenus et après la mise en œuvre complète de son programme “Re-establish the Base”, ams OSRAM s’attend à réaliser une marge opérationnelle annuelle ajustée d’environ 15 % d’ici 2026.

« La rentabilité et la monétisation de l’innovation sont désormais au centre de notre réflexion, tout en gardant notre passion pour les technologies de pointe qui contribuent à rendre le monde plus sûr, plus simple et plus efficace », a conclu Aldo Kamper, qui n’a donc par tardé à imprimer sa marque au sein du groupe.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This