Sélectionner une page

Archos crée un réseau LoRa à partir de prises connectées

Archos crée un réseau LoRa à partir de prises connectées

A la faveur de la publication de ses résultats trimestriels, le Français Archos a annoncé le lancement de l’opérateur de réseau d’objets connectés, PicoWAN, qui ambitionne rien de moins que d’être le premier réseau RF basse puissance – longue portée, collaboratif, global et à très bas coût pour les objets connectés. Archos rejoint ainsi la cohorte des opérateurs de réseaux IoT (Sigfox, Orange, Bouygues Telecom, sans publier Qowisià à Angers et Actility à Lannion).

Archos-071015Le réseau PicoWAN, basé sur le standard LoRa sera déployé en Europe à partir de juin 2016. Pour faire valoir ses avantages par rapport une concurrence qui s’étoffe de jour en jour, Henri Crohas, président d’Archos, met en avant le dépôt de trois brevets dans l’IoT. La clé de l’invention réside en un protocole de communication sans fil unique, matérialisée dans une pico-passerelle réseau qui se présente sous la forme d’une prise connectée à Internet par WiFi ou Ethernet.

« Equipées de puces LoRa, les pico-passerelles portent potentiellement aussi loin que les antennes très sophistiquées, installées sur les toits par les opérateurs. Profitant d’une installation facile à l’intérieur des bâtiments, PicoWAN constitue ainsi un réseau redondant, offrant une qualité de service très supérieure », assure le groupe français.

Le coût d’une pico-passerelle serait environ 100 fois moindre que celui d’une antenne sur le toit : au lieu d’investir plusieurs dizaines de millions d’euros dans l’infrastructure, PicoWAN va créer un réseau de type LP-WAN (Low-Power Wide Area Network) ultra-compétitif, grâce à la diffusion virale de pico-passerelles à très bas coût, promet Archos.

50 centimes d’euro par an et par objet connecté

Pour assurer à fin 2016 un déploiement du réseau global, PicoWAN a l’intention de distribuer gratuitement jusqu’à 200 000 pico-passerelles en Europe.

PicoWAN offrira des tarifs réseau à partir de 50 centimes d’euro par an et par objet connecté. Avec tous ceux qui déploieront leur réseau de pico-passerelles, PicoWAN partagera jusqu’à 50% du revenu résultant des connexions.

 Picowan-071015Le logiciel embarqué dans les objets connectés sera mis en accès libre, afin que tous les acteurs qui développent sur des marchés verticaux ou grand public puissent opérer leur propre réseau IoT. Cette technologie facilitera ainsi le lancement de multiples objets connectés dans tous les domaines (santé, agriculture, domotique, industrie…), supportés instantanément par le réseau PicoWAN. Les objets LoRaWAN pourront donc eux aussi intégrer le logiciel PicoWAN.

La première démonstration du réseau PicoWAN sera présentée au Mobile Word Congress, en février 2016 à Barcelone.

PicoWAN, formé d’une équipe rassemblée autour d’Henri Crohas, fondateur d’Archos, ambitionne de constituer dès fin 2016 le premier réseau LP-WAN collaboratif, global, à diffusion virale, sans frontières, le plus dense en géographie en Europe, et le plus compétitif en termes de tarif. L’opérateur PicoWAN est en cours de constitution. Il sera filiale d’Archos et Henri Crohas en sera le président.

Archos, précurseur sur le marché des baladeurs audio/vidéo et désormais spécialiste des tablettes et smartphones, a réalisé un chiffre d’affaires de 103,8 M€ sur les neuf premiers mois de 2015, en progression de 24% par rapport à la même période en 2014.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This