Archos se donne de l’oxygène. Le spécialiste français de l’électronique grand public annonce la signature d’une lettre d’intention engageante avec la société de gestion américaine Yorkville Advisors en vue de la conclusion d’un contrat de financement en OCA (obligations convertibles en actions) sur 24 mois d’un montant nominal maximum total de 10 millions d’euros, avec BSA (bons de souscription d’actions) attachés.

La mise en place de cette ligne de financement par émission d’OCA-BSA a pour objectif de permettre à Archos de financer son plan de réorganisation qui intègre une forte réduction des frais fixes et la mise en place d’une offre de produits et services permettant de valoriser les savoirs faire du groupe dans la distribution de produits technologiques en Europe.

Le contrat de financement se décomposera en un premier engagement de financement d’un montant nominal maximum total de 5,5 M€, suivi d’un second engagement de financement d’un montant nominal maximum total de 4,5 M€. Le montant nominal maximum total des OCA ainsi émises sera égal à 10 M€.

Au premier semestre, Archos a enregistré une perte nette de 26,6 M€ pour un chiffre d’affaires de 17,2 M€ en chute de 47% par rapport au 1er semestre 2018. La trésorerie nette au 30 juin 2019 s’établissait à 6,4 M€, en baisse de 7,8 M€ par rapport au 31 décembre 2018.

Rappelons que le 23 juillet 2019, Archos avait annoncé que le partenariat stratégique conclu avec le groupe vietnamien VinSmart ne sera pas mis en place et que, par voie de conséquence, Archos ne percevra pas les fonds attendus en cas d’entrée de VinSmart à son capital.