Sélectionner une page

Automobile : le smartphone se transforme en clé numérique main libre

Automobile : le smartphone se transforme en clé numérique main libre

Le Car Connectivity Consortium (CCC) publie la version 3.0 de sa spécification Digital Key qui permet à un smartphone de se transformer en clé numérique pour actionner l’ouverture et la fermeture centralisées d’une voiture, la démarrer et même en partager l’accès, le tout de manière sécurisée. Et avec cette version 3.0, ce n’est même plus la peine de sortir son portable de sa poche.

En 2018, le Car Connectivity Consortium (CCC) publiait la version 1.0 de sa spécification Digital Key qui permet à un smartphone de se transformer en clé numérique pour actionner l’ouverture et la fermeture centralisées d’une voiture, la démarrer et même en partager l’accès, le tout de manière sécurisée.

Après une version 2.0 lancée l’an dernier qui fournit une interopérabilité entre les solutions proposées par les différents acteurs de la téléphonie mobile et constructeurs automobiles grâce à un protocole d’authentification standard, une version 3.0 de la spécification Digital Key vient tout juste d’être publiée et mise à disposition des membres du CCC.

La nouvelle spécification permet un accès sans clé passif, mains libres, et un démarrage du moteur à partir d’un appareil mobile compatible UWB (Ultra Wideband) en combinaison avec le Bluetooth basse consommation (BLE, Bluetooth Low Energy).

« La solution Digital Key permet déjà à votre mobile d’être utilisé comme une clé pour votre véhicule. Mais avec la version 3 de la spécification, l’expérience utilisateur est encore améliorée car la combinaison de l’UWB et du BLE permettra de déverrouiller et démarrer un véhicule sans sortir son smartphone de son sac ou de sa poche », précise Daniel Knobloch, président du CCC.

La version 3.0 ajoute également des fonctionnalités de géolocalisation pour une expérience plus conviviale grâce à la mise en œuvre de l’UWB en combinaison avec le Bluetooth à basse consommation. La prise en charge de la technologie NFC des versions précédentes est toutefois maintenue pour assurer la rétrocompatibilité et le mode batterie faible.

La dernière version répond par ailleurs aux problèmes de sécurité et de convivialité en authentifiant la clé numérique entre un véhicule et l’appareil mobile via le BLE. Les appareils mobiles créent et stockent les clés numériques au sein d’un élément sécurisé (Secure Element) offrant le plus haut niveau de protection contre les attaques matérielles ou logicielles, selon le CCC.

Enfin, l’UWB offre une mesure sécurisée et précise de la distance permettant aux voitures de localiser les appareils mobiles authentifiés. Ainsi, la version 3.0 empêche non seulement les attaques, mais ajoute également un niveau de confort jugé inédit par le CCC.

Rappelons que le Car Connectivity Consortium est axé sur la collaboration intersectorielle dans l’élaboration de normes et de solutions mondiales pour la connectivité entre smartphone et intérieur du véhicule. Ses sociétés fondatrices sont Apple, BMW, General Motors, Honda, Hyundai, LG, NXP, Panasonic, Samsung et Volkswagen.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This