Sélectionner une page

Batteries pour véhicules électriques : la course fait rage en Europe

Batteries pour véhicules électriques : la course fait rage en Europe

Le constructeur automobile allemand Daimler vient d’inaugurer la construction d’une deuxième unité de production de batteries lithium-ion pour véhicules électriques et hybrides en présence de la Chancelière Angel Merkel. De son côté, Samsung SDI inaugure son usine de batteries hongroise en présence du Premier ministre Viktor Orban. Les deux sites devraient être opérationnels à l’été 2018.

La filiale Deutsche Accumotive de Daimler va ainsi investir 500 millions d’euros dans une usine à Kamenz, à 50 km de Dresde, qui sera opérationnelle à l’été 2018. Au total, le constructeur allemand compte investir 1 milliard d’euros dans la production de batteries lithium-ion pour l’électromobilité.

Cette deuxième usine, qui quadruple son aire de production et de logistique pour la porter à 80 000 m2, fournira des accumulateurs pour les véhicules de marques Mercedes-Benz et Smart. En 2022, Daimler prévoit que sa gamme de voitures particulières intégrera plus de 10 modèles entièrement électriques. Le constructeur allemand compte investir 10 milliards d’euros en 5 ans pour y parvenir. En 2025, Daimler prévoit que 15% à 25% de ses ventes annuelles de véhicules Mercedes-Benz seront des modèles électriques. Dans le même temps, le constructeur continue son offensive en matière de modèles hybrides et d’introduction de systèmes 48 V dans l’automobile.

Deutsche Accumotive a été fondé en 2009 pour le développement et la production de batteries lithium-ion pour véhicules électriques et hybrides. L’entreprise emploie plus de 500 personnes et a démarré sa production de série en 2012. A ce jour, plus de 80 000 batteries lithium-ion pour véhicules électriques et hybrides ont été produites. L’entreprise compte doubler son effectif d’ici la fin de la décennie.

Samsung SDI produira des batteries en Hongrie dès le 2e trimestre 2018

Le Coréen Samsung SDI a inauguré cette semaine, en présence du Premier ministre hongrois Viktor Orban, la construction de son usine de batteries pour véhicules électriques, qui sera opérationnelle au 2e trimestre 2018. Au terme d’un investissement de 400 milliards de wons (324 millions d’euros), l’usine sera dotée d’une capacité de production annuelle de 50 000 batteries pour voitures électriques.

L’unité de production est implantée dans une ancienne usine de Samsung construite en 2001 pour produire des tubes cathodiques, puis, par la suite des écrans plasma. L’usine est située à 30 km au nord de Budapest sut un site de 330 000 m2.

L’usine hongroise de batteries de Samsung SDI complétera la structure de production du groupe coréen avec ses unités de production à Ulsan, en Corée, et à Xian, en Chine.

En Europe, Samsung SDI pourra ainsi proposer non seulement des cellules de batteries, mais aussi des packs d’accumulateurs, en générant des synergies avec SDIBS (SDI Battery Systems, Austria), la structure qui produit des packs d’accumulateurs rachetée à l’équipementier automobile Magna International par le Coréen. SDIBS est implanté à Graz, en Autriche.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This