Sélectionner une page

Bientôt des lasers à la place des missiles pour la défense anti-aérienne ?

Bientôt des lasers à la place des missiles pour la défense anti-aérienne ?

MBDA, Leonardo, QinetiQ et le Dstl (Defence Science and Technology Laboratory) ont, pour la première fois, démontré une capacité de tir laser haute puissance contre des cibles aériennes, au Royaume-Uni.

Autant découper une plaque de métal avec un laser rouge intégré dans une montre bracelet, à la manière des James Bond du 20è siècle, est impossible, autant détruire un avion ou un missile en plein vol avec un laser de très forte puissance n’appartient désormais plus au seul domaine de la fiction.

Des essais menés au Royaume-Uni par MBDA, Leonardo et QinetiQ, avec le Dstl (Defence Science and Technology Laboratory), ont en effet permis de démontrer, pour la première fois, une capacité de tir laser haute puissance contre des cibles aériennes, grâce à un premier tir d’essai de ce type du DragonFire, un système d’arme laser à énergie dirigée (LDEW, Laser Directed Energy Weapon), réalisé avec succès sur le site d’essai des Hébrides du ministère de la Défense britannique.

© MBDA

Organisé par le Dstl et les partenaires industriels du consortium DragonFire (MBDA, Leonardo et QinetiQ), cet essai fait suite à une série d’essais réussis, parmi lesquels le premier tir laser statique à haute puissance et la démonstration de la capacité du système DragonFire à suivre et atteindre des cibles aériennes et maritimes en mouvement, à grande distance (la portée de l’arme n’a toutefois pas été précisée) et avec une très précision qualifiée d’exceptionnelle.

Lors du dernier essai réalisé, le système a pu être testé avec succès contre une cible aérienne représentative, et ce à des distances, des altitudes et des vitesses différentes.

© MBDA

Dans le système DragonFire, qui est le fruit d’un investissement de 100 millions de livres sterling (117 M€) réalisé conjointement par les industriels et le ministère de la Défense britannique, MBDA a la responsabilité des systèmes de commande et de contrôle, mais aussi des systèmes de détection et de poursuite de la cible, tandis que Leonardo fournit les technologies avancées de mise en forme du faisceau et des systèmes optiques, et QinetiQ la source laser de précision.

De quoi espérer remplacer les missiles dans les armes anti-aériennes ou, tout du moins, y apporter un complément pour plus d’efficacité ? « Le système DragonFire a d’ores et déjà été éprouvé avec succès et nous n’avons jamais été aussi près de disposer d’une arme de ce type, qui permettra aux commandements opérationnels de faire face aux menaces en constante évolution », assure Chris Allam, directeur général de MBDA au Royaume-Uni.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This