Sélectionner une page

Capteurs souples de vibration : Wormsensing lève 3,5 millions d’euros

Capteurs souples de vibration : Wormsensing lève 3,5 millions d’euros

La start-up Wormsensing annonce un tour de table de 3,5 millions d’euros mené par Innovacom, pionnier du capital-innovation en France, aux côtés de KBC Focus Fund et CEA Investissement. Wormsesing développe et produit une nouvelle génération de capteurs de vibration souples ultrasensibles sensibles et facilement intégrables.

Issu d’un essaimage du CEA-LETI, Wormsensing est créée en 2020 par Jean-Sébastien Moulet et Lamine Benaissa, deux ingénieurs et entrepreneurs disposant d’une forte expérience dans l’industrie du semiconducteur. L’entreprise s’est dotée d’une équipe d’experts pour développer des capteurs de vibration alliant une grande sensibilité (améliorée d’un facteur x1000), une consommation énergétique nulle (technologie passive) ainsi qu’une capacité d’intégration convenant à tous types de supports et d’environnements.

Wormsensing réalise cette levée de fonds après deux années de tests qui ont permis de valider l’innovation technologique et de proposer un premier capteur au marché. Elle doit permettre à la jeune entreprise d’accélérer son développement industriel et commercial. Wormsensing entend notamment financer sa première usine et le démarrage de sa ligne de production en France.

Cette offre unique doit non seulement faciliter et multiplier le recours à la mesure vibratoire, mais aussi élargir le périmètre d’usage à des applications pour lesquelles le coût, l’intégrabilité et la performance des capteurs constituaient jusqu’ici un frein au développement.

Cette technologie innovante s’adresse à différents segments de marché et concerne toutes les industries, notamment : l’aérospatial, l’automobile, les transports, l’énergie, la manufacture, la robotique ou encore la santé.

Sur le marché du test et de la mesure, les spécificités des capteurs Wormsensing permettront à leurs utilisateurs d’accélérer leurs phases de conception produit, mais aussi d’améliorer leur contrôle qualité et leur maintenance prédictive. Ces bénéfices résultent, d’une part, de la facilité de déploiement des capteurs Wormsensing qui réduit le temps d’instrumentation, et d’autre part, de leur capacité à détecter des signes de défaillance beaucoup plus précoces et résolus.

L’entreprise ambitionne également de se développer sur d’autres marchés prometteurs et en recherche de solutions comme celui de la mesure physiologique (contrôle du rythme cardiaque par exemple dans différents contexte) ou l’univers des interfaces homme-machines (tactile ou acoustique).

« Le marché de la mesure de vibration est un marché qui a très peu évolué depuis 70 ans, particulièrement au niveau des capteurs. Les prototypes que nous avons développés ont prouvé leur efficacité et nous avons hâte de mettre en place la production sur le territoire français afin d’augmenter nos volumes et de répondre aux besoins industriels de nos clients », se réjouit Jean-Sébastien Moulet, co-fondateur et CEO de Wormsensing.

« La technologie développée par Wormsensing vient bouleverser le marché de la mesure de vibration en proposant des capteurs ultra-sensibles et intégrables sur des supports souples. Le champ d’application est très large et il ouvre la voie à de nombreux développements industriels, ce qui s’inscrit en totale cohérence avec notre thèse d’investissement », explique Frédéric Humbert, partner d’Innovacom.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This