Sélectionner une page

Cinq trimestres de baisse du marché des semiconducteurs semblent inévitables

Cinq trimestres de baisse du marché des semiconducteurs semblent inévitables

Le marché des semiconducteurs affichera probablement au moins cinq  trimestres de baisses séquentielles de suite du premier trimestre 2022 au premier trimestre 2023, selon Semiconductor Intelligence. Si l’économie mondiale ne s’affaiblit pas plus que les attentes actuelles, le marché des semiconducteurs devrait connaître une reprise modeste au second semestre 2023.

Cependant, les tendances trimestrielles ne permettront pas d’éviter un recul du marché pour l’ensemble de 2023, prévient le cabinet d’analyse américain. Semiconductor Intelligence table ainsi surn une baisse de 6,0% en 2023. Future Horizons est la plus pessimiste avec sa projection d’une chute de 22% en 2023. Gartner prévoit une baisse de de 2,5%. IDC et WSTS prévoient une croissance en 2023, mais à un rythme plus lent qu’en 2022 : +6,0% pour IDC et +4,6% pour WSTS.

Au-delà de 2023, le marché des semiconducteurs devrait renouer avec ses tendances à long terme. Les confinements liés au Covid-19 et les perturbations de la chaîne d’approvisionnement qui en résultent seront en grande partie résolus. Les smartphones et les PC, moteurs traditionnels du marché, devraient retrouver une croissance normale. Les applications émergentes telles que l’automobile et l’IoT deviendront de plus en plus importantes pour tirer la consommation de puces.

Pour 2022, la prévision de Semiconductor Intelligence d’une augmentation de 5% du marché des semiconducteurs est la plus faible parmi les prévisions récentes publiées. D’autres projections récentes de la croissance du marché des semiconducteurs en 2022 vont de +6% (Future Horizons) à +13,9 % (WSTS). Semiconductor Intelligence base son analyse sur les prévisions d’activités distillées par les principaux fabricants de semiconducteurs pour le 3e trimestre, sur les prévisions concernant la consommation de PC, smartphones et de voitures, ainsi que sur les anticipations macro-économiques. Revue de détail.

Après un recul séquentiel de 0,5% au 1er trimestre, le marché mondial des semiconducteurs a cédé 0,8% au 2e trimestre par rapport au 1er trimestre, selon le WSTS. Pour leur part, les revenus des 15 premiers fournisseurs de puces ont cédé 1% au 2e trimestre, avec des comportements disparates : encore de fortes croissances pour les fabricants de mémoires (+13,6% pour SK Hynix ; +11% pour Micron) et AMD (+11,3%) et des fortes chutes pour Intel (-16,5%) et Nvidia (-19%). Pour le 3e trimestre, ce sont les fabricants de circuits analogiques et de discrets qui devraient tirer leur épingle du jeu. STMicroelectronics a les attentes les plus élevées, avec ses prévisions d’une augmentation de 10,5% de ses revenus pour le 3e trimestre 2022. ST a cité une forte demande globale, en particulier dans les segments automobile et industriel. Les segments automobile et/ou industriel ont également été cités pour justifier la croissance attendue des revenus au 3e trimestre 2022 par Infineon Technologies, NXP Semiconductors et Analog Devices.

Mais la faiblesse des marchés des smartphones et des PC se reflète dans les récentes prévisions d’IDC. Les livraisons de smartphones devraient diminuer de 7% en 2022 après une croissance de 6% en 2021. Les smartphones devraient retrouver une croissance de 5% en 2023. Le marché des PC, qui a connu une croissance de 13% en 2020 et de 15% en 2021 en raison de la pandémie de Covid-19 devrait diminuer de 13% en 2022 et de 3% en 2023. L’automobile reste en bonne santé, LMC Automotive prévoyant que la production de véhicules augmentera de 6,0% en 2022 et de 4,9% en 2023.

Enfin, les perspectives macro-économiques mondiales sont un autre facteur indiquant un ralentissement du marché des semiconducteurs. Les récentes prévisions de croissance du PIB mondial en 2022 se situent entre 2,7% et 3,2%, soit 2,9 points à 3,3 points de moins qu’en 2021. Or le modèle  de prévision de Semiconductor Intelligence estime qu’une décélération de 3 points de pourcentage de la croissance du PIB entraînera une décélération de 16 points de la croissance du marché des semiconducteurs. Or, le PIB mondial devrait afficher une décélération continue de la croissance en 2023 de 0,3 à 1,0 point. Et une récession mondiale n’est pas à écarter. Les enquêtes de Bloomberg évaluent la probabilité d’une récession au cours des 12 prochains mois à 48% pour les États-Unis et à 80% pour la zone euro, souligne Semiconductor Intelligence.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This