Maxim Integrated Products introduit un circuit de gestion d’alimentation PMIC ( Power Management IC) à destination des concepteurs de produits wearables et de dispositifs IoT alimentés en permanence, leur permettant d’étendre la durée de vie des batteries, tout en réduisant le facteur de forme.

Le MAX20345 à faible consommation intègre un chargeur de batterie lithium, et inaugure une architecture unique qui optimise la sensibilité des mesures optiques pour les wearables destinés aux applications de fitness et de santé.

Dans le cas des wearables, la précision de la détection optique est influencée par un certain nombre de facteurs biologiques propres à l’utilisateur. Les concepteurs s’efforcent d’accroître la sensibilité des systèmes optiques, en particulier le rapport signal/bruit (SNR pour Signal Noise Ratio), pour couvrir un plus large éventail de cas d’utilisation. Selon Maxim, les régulateurs classiques à faible courant de repos, que l’on privilégie pour les applications wearables, imposent certains compromis qui dégradent le rapport signal/bruit au poignet, avec des ondulations à haute amplitude, des ondulations basse-fréquence et des temps de stabilisation longs. Certains concepteurs se sont même tournés vers des alternatives à courant de repos plus élevé pour surmonter ces inconvénients, mais ils doivent faire face à une consommation d’énergie accrue, ce qui réduit l’autonomie de la batterie ou nécessite une batterie plus grosse. Le MAX20345 est doté d’un régulateur « buck-boost » (dévolteur-survolteur) d’un genre nouveau, basé sur une architecture optimisée pour produire des mesures très précises de fréquence cardiaque, d’oxymétrie (SpO2), et autres mesures optiques. Le régulateur délivre le faible courant de repos désiré, sans les inconvénients qui peuvent dégrader le rapport signal/bruit et, par conséquent, permet de gagner jusqu’à 7 dB (selon les conditions de mesure).

Le MAX20345 est également le dernier né d’une gamme de PMIC ultra-basse consommation, destinés aux petits appareils wearables et aux dispositifs IoT, qui contribuent à améliorer le rendement, sans sacrifier l’autonomie de la batterie. Pour répondre à ces besoins, le MAX20345 intègre un chargeur de batterie lithium-ion, six régulateurs de tension, chacun à courant de repos ultra-faible ; trois régulateurs dévolteurs nanoPower (900 nA typique), et trois régulateurs LDO à courant de repos ultra-faible (pouvant descendre jusqu’à 550 nA). Deux commutateurs de charge permettent de déconnecter certains périphériques système pour minimiser la décharge de la batterie. Les régulateurs « buck-boost » comme les régulateurs « buck » simples disposent tous d’une fonction DVS (Dynamic Voltage Scaling, ou mise à l’échelle de tension dynamique), qui permet des économies d’énergie supplémentaires si des tensions plus faibles peuvent être déployées dans des conditions favorables. Le MAX20345 est disponible en boîtier WLP (Wafer Level Package) à 56 billes au pas de 0,4 mm, mesurant 3,37 x 3,05 mm.

Fabricant : Maxim

Référence : MAX20345