Concentration majeure dans l’industrie américaine des équipements d’infrastructures télécoms et des solutions de diffusion vidéo et d’info-divertissement : l’Américain CommScope, l’un des leaders mondiaux des solutions d’infrastructure pour les réseaux de communication, va racheter son compatriote Arris International, un leader mondial des solutions de divertissement et de communication, dans une transaction en numéraire représentant 7,4 milliards, remboursement de la dette comprise.

La combinaison de CommScope et d’Arris créerait une société d’environ 11,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires avec un bénéfice (EBITDA) d’environ 1,8 milliard de dollars, sur la base des résultats des deux sociétés pour les 12 mois clos le 30 septembre 2018.

La nouvelle société prétend façonner l’avenir des communications filaires et sans fil et la positionner pour tirer parti des principales tendances du secteur, notamment la convergence des réseaux, la fibre optique et la mobilité partout, la 5G, l’Internet des objets et l’évolution des architectures de réseaux et de technologies.

Arris, un pionnier dans les technologies large bande, vidéo et sans fil, associe matériel, logiciels et services pour permettre des expériences vidéo avancées et une connectivité constante dans divers environnements – pour les fournisseurs de services, les entreprises commerciales, les petites entreprises et les particuliers. En 2016, Arris avait racheté le fabricant de décodeurs britannique Pace pour 2,1 milliards de dollars.

Pour les 12 mois clos le 30 septembre 2018, Arris a généré des revenus d’environ 6,7 milliards de dollars, dont 3,9 milliards dans les équipements d’abonnés (modems large bande, passerelles et routeurs, décodeurs vidéo), 2,2 milliards provenant de son activité Network & Cloud (associant une infrastructure vidéo et haut débit à des solutions logicielles basées sur le cloud) et 568 millions de dollars provenant des réseaux d’entreprises.

Le nouvel ensemble s’adresse à un marché de 60 milliards de dollars. Il vise 150 M$ d’économies liées aux synergies d’ici 3 ans.

Le groupe Carlyle va prendre une participation minoritaire dans CommScope de 1 milliard de dollars dans le cadre du financement de la transaction.

Voir la présentation du rachat