Sélectionner une page

Communications IoT par satellite : 15,7 millions d’abonnements en 2025 ?

Communications IoT par satellite : 15,7 millions d’abonnements en 2025 ?

Le marché mondial des communications IoT par satellite se développe à un rythme soutenu, selon Berg Insight. Malgré l’impact de la pandémie de Covid-19, la base mondiale d’abonnements à l’IoT par satellite a dépassé les 3,4 millions en 2020 et le nombre de connexions à l’IoT par satellite devrait augmenter en moyenne de 35,8% par an pour atteindre 15,7 millions d’unités en 2025, avance le cabinet d’études suédois.

Seulement environ 10% de la surface de la Terre a accès aux services de connectivité terrestre, ce qui laisse une énorme opportunité pour les communications IoT par satellite. La connectivité par satellite fournit un complément aux réseaux cellulaires et non cellulaires terrestres dans des endroits éloignés, particulièrement utile pour les applications dans l’agriculture, le suivi des actifs, le transport maritime, l’exploration de l’industrie pétrolière et gazière, etc.

Les opérateurs de satellites historiques font désormais face à plus de deux douzaines de nouvelles initiatives qui misent également sur l’essor du marché de la connectivité IoT. L’étude Berg Insight étude couvre un total de 38 opérateurs IoT par satellite. « Orbcomm, Inmarsat, Iridium et Globalstar sont aujourd’hui les plus grands opérateurs de réseaux IoT par satellite », déclare Johan Fagerberg, analyste principal chez Berg Insight. Orbcomm est devenu un fournisseur de solutions de bout en bout, fournissant des services sur son propre réseau satellite, tout en étant un partenaire revendeur d’Inmarsat et d’autres. Fin 2020, la société comptait 1,2 million d’abonnés à l’IoT par satellite sur ses propres réseaux et ceux d’Inmarsat. Dans le même temps, Iridium et Globalstar comptaient respectivement 1,1 million et 0,4 million d’abonnés. D’autres acteurs avec des connexions par dizaines de milliers incluent par exemple Kineis en France et Thuraya aux Emirats Arabes Unis. Outre les opérateurs de satellites historiques, un certain nombre de nouvelles initiatives sont récemment apparues sur le marché. Des exemples de certains projets de grande envergure sont Astrocast, CASC/CASIC, Fleet Space Technologies, Hiber, Ingenu, Kepler Communications, Lynk, Myriota, Skylo, Swarm Technologies (SpaceX) et Totum Labs. Beaucoup d’entre eux sont basés sur des concepts de nanosatellites en orbite basse.

« Bien que la plupart s’appuient sur des technologies de connectivité par satellite propriétaires pour prendre en charge les appareils IoT, plusieurs commencent à tirer parti des technologies de connectivité IoT sans fil terrestres, notamment OQ Technology, AST SpaceMobile, Omnispace, Sateliot et Galaxy Space (3GPP 4G/5G) ; EchoStar Mobile et Lacuna Space (LoRaWAN) ; et Eutelsat (Sigfox) », explique Johan Fagerberg.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This