Sélectionner une page

Concentration dans la sous-traitance nordique : Scanfil va racheter PartnerTech

Concentration dans la sous-traitance nordique : Scanfil va racheter PartnerTech

Le Finlandais Scanfil annonce une offre publique d’achat sur son confrère suédois PartnerTech pour créer un champion de la sous-traitance dans les pays nordiques. Cette offre publique d’achat recommandée par la direction de PartnerTech permettrait de créer un groupe de 461 millions d’euros de chiffre d’affaires (données 2014).

scanfil-260515Scanfil, qui possède des usines en Finlande, en Estonie, en Hongrie, en Allemagne et en Chine, a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 214,5 millions d’euros, avec un bénéfice d’exploitation de 16,2 M€. Scanfil emploie 1782 personnes dans le monde dont 87% en dehors de la Finlande. Il y a un an, Scanfil avait racheté son confrère allemand Schaltex Systems pour 6,6 millions d’euros. Fondé en 1976, Schaltex Systems, emploie 80 personnes à Schenefeld, près de Hambourg. Spécialisé dans les petites séries de produits complexes, notamment pour les marchés des sciences de la vie de l’instrumentation analytique, Schaltex avait réalisé un chiffre d’affaires de 20,8 M€ en 2013.

De son côté, PartnerTech emploie environ 1400 personnes dans le monde et possède des usines en Suède, en Norvège, en Finlande, en Pologne, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Chine. L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 2,239 milliards de couronnes suédoises en 2014 (242,4 millions d’euros).

Scanfil propose de racheter Partnertech à 35 couronnes suédoises par action, soit un montant de 443 millions de couronnes (48 millions d’euros). L’offre, supérieure de 26,8% à celle du dernier cours de Bourse de Partnertech, a déjà convaincu les deux principaux actionnaires qui contrôlent 65,9% du capital du sous-traitant suédois. Scanfil estime pourvoir dégager 5 M€ d’économies liées aux synergies entre les deux groupes d’ici fin 2017.

partnertech-260515

Dans le classement des cinquante premiers sous-traitants mondiaux de 2014 réalisé par Manufacturing Market Insider (MMI), Scanfil était classé 48e et Partnertech 43e (voir notre article).

Dans ce mouvement de concentration dans la sous-traitance européenne, signalons également la fusion en Grande-Bretagne des petits sous-traitants CSM Electronics et IO Electronics. Ces deux sous-traitants, proches géographiquement et dont une partie de la clientèle est commune, opéreront désormais sous le nom de IO Electronics.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This