Les ventes mondiales de semiconducteurs ont représenté 36,7 milliards de dollars en novembre 2019, soit 0,3% de moins qu’en octobre 2019, et en retrait de 10,8% par rapport à novembre 2018, selon les statistiques du WSTS.

« Alors que 2019 tire à sa fin, les ventes mondiales de semiconducteurs restent à la traîne par rapport au total de l’an dernier, mais nous avons commencé à voir des signes du léger rebond prévu pour l’année prochaine. Sur le plan régional, le marché américain a été le seul grand marché à croître d’un mois à l’autre, mais les ventes aux Amériques ont diminué considérablement d’une année sur l’autre », reconnaît John Neuffer, président de la SIA, l’association américaine des fabricants de semiconducteurs.

Séquentiellement, les ventes de novembre ont reculé dans toutes les régions du monde à l’exception du continent américain où elles ont progressé de 2,3%, à 7,44 milliards de dollars et en Chine où elles ont été stables, à 13 milliards de dollars. En Europe, les ventes de semiconducteurs de novembre ont reculé de 0,6%, à 3,35 milliards de dollars, tandis qu’elles ont reculé séquentiellement de 1,9% au Japon, à 3,08 milliards et de 1,8%, à 9,78 milliards dans la zone Asie-Pacifique hors Chine.

Sur une base annuelle, les ventes ont diminué sur tous les marchés régionaux : Europe (-8%), Asie-Pacifique (-8,3%), Japon (-9,1%), Chine (-6%) et Amériques (-22,3%).

A l’heure de publication de l’article, les statistiques en euros du marché européen fournies par l’ESIA n’étaient pas disponibles.