Sélectionner une page

Cypress va supprimer 500 emplois

Cypress va supprimer 500 emplois

Fin septembre, Cypress Semiconductor a adopté un plan de restructuration conduisant à la suppression d’environ 500 emplois sur un effectif de 6900 personnes. Cette réduction de 7% de son effectif va se traduire par des suppressions de postes au niveau mondial dans tous les domaines et toutes les fonctions.

Le fabricant de semiconducteurs américain motive cette restructuration par l’objectif de réaligner son organisation pour focaliser ses investissements sur les marchés en croissance. Le 11 août dernier, Hassane El-Khoury a pris la tête de l’entreprise, en tant que président, CEO, remplaçant T.J. Rodgers, qui a fondé Cypress Semiconductor en 1982. Début juillet, Cypress Semiconductor avait finalisé le rachat des lignes de produits et de la propriété intellectuelle de Broadcom dans les circuits intégrés Wi-Fi, Bluetooth et Zigbee, ainsi que de la marque Wiced et de l’écosystème de développement associé à ces produits IoT. La transaction, dévoilée en avril, avait atteint 550 millions de dollars. En 2015, il avait racheté Spansion, ce qui avait conduit alors à la suppression de 1600 emplois.

Pour son deuxième trimestre, Cypress a réalisé un chiffre d’affaires de 450 M$ pour une perte nette de 519 M$.

Fondé en 1982, Cypress Semiconductor est un fabricant de circuits programmables sur une puce, de microcontrôleurs, de circuits analogiques, de circuits de connectivité sans fil et USB et de mémoires, pour solutions embarquées avancés dans l’automobile, l’industriel, le résidentiel, l’électroménager, l’électronique grand public et le médical.

Voir la présentation de Cypress

cypresshistory-051016

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This