Les laboratoires Radio et CEM du groupe Emitech anticipent les exigences à venir dans le cadre des évolutions de normes et cahiers des charges en se dotant de 2 chaînes de mesures permettant d’atteindre les 90 GHz. Ces matériels sont basés sur les sites de Montigny le Bretonneux (Ile de France) et Vendargues (Occitanie) mais peuvent être utilisés in situ en France et dans le monde.

Dans une société de plus en plus communicante avec une 5G en passe de révolutionner les IoT, le déploiement des systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) dotés de leurs capteurs RF, les montées en fréquences des modules radio … la demande de mesures haute fréquence est croissante dans l’ensemble des secteurs économiques : grand public, industrie, automobile, ou encore défense. Ces niveaux d’exigences en termes de gamme de fréquences se retrouvent d’ores et déjà dans des normes utilisées afin d’attester de la conformité d’un matériel dans le cadre du marquage CE comme l’EN 305 550-1 V.1.2.1 applicable aux équipements RF de courtes portées. Cette norme préconise ainsi d’effectuer des mesures allant jusqu’à 2.2 fois la fréquence fondamentale des modules radiofréquences utilisés. Pour le marché US, la Federal Communications Commission, en charge du bon usage du spectre des fréquences pour le marché américain, impose dans sa norme FCC 47 CFR part 15 des mesures en émission rayonnée jusqu’à l’harmonique 10 de la fréquence fondamentale des modules radiofréquences…

En complément au cadre réglementaire, la montée en exigences liées au spectre des fréquences gagne les qualifications dévolues aux matériels confrontés à des contraintes élevées en environnement comme l’aéronautique, le spatial, l’automobile, le nucléaire, le ferroviaire, la marine ou la défense.