Sélectionner une page

Distribution en Europe : la croissance commence à marquer le pas

Distribution en Europe : la croissance commence à marquer le pas

La distribution européenne de composants a de nouveau enregistré une forte croissance au cours du 2e trimestre, mais a cependant reculé séquentiellement. Au total, le marché de la distribution de composants électroniques en Europe a progressé sur un an de 28,5% à 4,60 milliards d’euros, selon la DMASS.

Mais si les produits sous allocation et les pénuries continuent de marquer l’activité de distribution de composants en Europe, l’association professionnelle note désormais un soulagement partiel pour certaines familles de produits.

Les ventes de distribution de semiconducteurs, telles que rapportées par les membres de la DMASS, ont augmenté de 33,4% pour atteindre 3,09 milliards d’euros, tandis que les composants IP&E (interconnexion, passifs et électromécaniques) ont augmenté de 19,6% pour atteindre 1,51 milliard d’euros.

« Après un très bon 2e trimestre 2021, il n’est pas surprenant que les taux de croissance du dernier trimestre aient été inférieurs à ceux du début de l’année. Cela dit, une croissance globale de 28,5% est excellente, et les carnets de commandes sont toujours solides. L’arrêt complet des affaires avec la Russie a eu un certain impact. En un mot, nous sommes satisfaits des chiffres, mais pas du fait que nous n’avons pas pu satisfaire la pleine demande de nos clients. Il est difficile de dire quand la situation se normalisera enfin car cela dépend de trop de facteurs intrinsèques et macro-économiques », a commenté Hermann Reiter, président de la DMASS.

Semiconducteurs : +43,4%, à 215 M€ pour les ventes en France au 2e trimestre

Les différentes régions et pays d’Europe ont enregistré de forts taux de croissance en semiconducteurs au 2e trimestre 2022 par rapport au 2e trimestre 2021. Le marché allemand, par exemple, a augmenté de 38%, à 852 millions d’euros, l’Italie de 39%, à 297 millions d’euros, le Royaume-Uni de 26%, à 212 millions d’euros, la France de 43,4%, à 215 millions d’euros, l’Europe de l’Est de 36,8%, à 559 millions d’euros et les pays nordiques de 37,1%, à 248 millions d’euros. Les ventes en Russie ont été pratiquement stoppées.

Au niveau des familles de produits, la situation a été plus hétérogène. Le marché européen de la distribution de circuits analogiques, par exemple, a augmenté de 31,3% à 870 millions d’euros, celui des composants MOS Micro de 30,4% à 603 millions d’euros, celui des circuits de puissance de 18,5% à 345 millions d’euros. Le marché des mémoires a crû de 63,7% à 351 millions d’euros, celui de l’optoélectronique de seulement 6% à 238 millions d’euros. Le marché de la catégorie « autres circuits logiques » a progressé de 71,4% à 186 millions d’euros, et celui des circuits logiques programmables de 74,4% à 198 millions d’euros. Enfin, les discrets ont augmenté de 21,6% à 174 millions d’euros et les capteurs (y compris les actionneurs) de 32,8% à 90 millions d’euros.

Composants IP&E : +17,4%, à 135 M€ pour les ventes en France au 2e trimestre

Les composants d’interconnexion, passifs et électromécaniques (IP&E) ont de nouveau montré des tendances parallèles à celles des semiconducteurs, avec des progressions de ventes élevées mais moindres. Le 1,51 milliard d’euros de ventes du dernier trimestre se répartit comme suit : en Allemagne, le marché a augmenté de 25,4%, à 393 millions d’euros, en Italie de 20,1%, à 170 millions d’euros, au Royaume-Uni de 18,4%, à 143 millions d’euros, en France de 17,4%, à 135 millions d’euros et en l’Est Europe de 21,2%, à 199 millions d’euros. Du côté des produits, les passifs ont augmenté de 18,6%, à 616 millions d’euros, les produits électromécaniques (y compris les connecteurs) de 19,8%, à 808 millions d’euros et les alimentations électriques de 25,5%, à 87 millions d’euros.

Fondée en 1989, la DMASS, Distributors’ and Manufacturers’ Association of Semiconductor Specialists, compte à ce jour près de 40 membres actifs (dont, pour les distributeurs, Anglia, Arrow, Avnet EMEA, Codico, Digi-Key, EBV Elektronik, Farnell, Mouser, RS Components, Rutronik, TTI et WPG EMEA) et représente, suivant les pays, entre 80% et 85% du marché européen de la distribution. Dans ses statistiques, l’organisation professionnelle, – rappelons-le-, ne prend en compte que les semiconducteurs hors composants pour PC.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This