L’Américain Curtiss-Wright annonce la signature d’un accord portant sur l’acquisition de son compatriote 901D pour 132 millions de dollars. Premier fournisseur de coffrets et de sous-systèmes électroniques robustes pour la marine américaine, 901D fournit des solutions compatibles avec tous les grands programmes de construction navale des États-Unis.

901D emploie environ 85 personnes et devrait générer un chiffre d’affaires d’environ 48 millions de dollars au cours de l’exercice 2019, principalement sur le marché de la défense navale.

« L’acquisition de 901D augmente notre présence sur les programmes critiques de construction navale de la US Navy, et étend nos technologies d’instrumentation et de systèmes de contrôle. L’expérience acquise et les systèmes électroniques et logiciels de pointe de Curtiss-Wright nous permettront de fournir des solutions embarquées à bord de navires à propulsion nucléaire et non nucléaire », a déclaré David C. Adams, directeur général de Curtiss-Wright.

Créé en 1999, 901D fournit des solutions utilisées dans les applications critiques des environnements les plus difficiles en protégeant les serveurs, les systèmes d’armes et autres matériels à bord des principaux porte-avions et navires de surface de la US Navy. 901D est un fournisseur de solutions d’armoires renforcées, de la spécification à la certification, et fournit également des configurations de conception éprouvées pour répondre aux exigences précises des clients en matière de forme, d’ajustement et de fonction.

L’acquisition devrait être finalisée en décembre 2019, sous réserve de l’obtention de l’approbation réglementaire et d’autres conditions de clôture. L’entreprise acquise sera exploitée dans le secteur Défense de Curtiss-Wright.

Curtiss-Wright fournit des produits et des services fonctionnels essentiels aux marchés commercial, industriel, de la défense et de l’énergie. La société emploie environ 9 000 personnes dans le monde.