Sélectionner une page

Elvia PCB ne reconstruira pas l’usine de Ciretec dans le Loiret

Elvia PCB ne reconstruira pas l’usine de Ciretec dans le Loiret

Elvia PCB, qui a été racheté par la société de capital-investissement Tikehau Ace Capital au printemps dernier, ne reconstruira pas l’usine de sa filiale Elvia Loire Valley – Ciretec à Saint-Ay dans le Loiret qui avait été détruite par un incendie le 30 janvier dernier, nous apprend Le Parisien. 53 emplois sur 70 devraient être supprimés d’ici la fin du mois.

Selon le quotidien national, la décision a été prise par la nouvelle direction d’Elvia PCB cet été, arguant que la reconstruction du site aurait coûté trop cher (entre 25 et 30 M€). Des reclassements ont été proposés dans les autres filiales du groupe de circuits imprimés à Coutances (Elvia Normandy), à Châteaubourg (Elvia Brittany), ainsi qu’à Puiseaux (Elvia BREE). Mais peu de salariés ont accepté de déménager.

Les salariés ont mobilisé le maire de Saint-Ay Frédéric Cuillerier, ainsi que le sénateur Jean-Pierre Sueur, pour faire valoir auprès des pouvoirs publics que le groupe Elvia PCB a bénéficié du plan France Relance. Un rendez-vous aurait été fixé avec le cabinet du ministre de l’Industrie Roland Lescure. A suivre.

Elvia Loire Valley – Ciretec, est spécialisée dans la fabrication de circuits imprimés complexes souvent liés à des applications embarquées. Elle cible les hautes technologies de PCB (technologies multicouches, flex-rigide, souple, hyperfréquence) en délai prototype et standard. Pour son activité spatiale, Elvia Loire Valley – Ciretec est qualifiée ESA et EN9100 pour les activités aéronautique civile et militaire.

Alain Dietsch, qui a succédé à Bruno Cassin en tant que p-dg d’Elvia PCB, a visité les sites du groupe pour y rencontrer les équipes en avril dernier.

Fondée en 1976, Elvia PCB est le premier fabricant français de circuits imprimés en termes de chiffre d’affaires, le 5e en Europe, et le premier en Europe sur le segment DAS (défense et aérospatiale), avec un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros, dont 35 M€ pour le pôle militaire, aéronautique et spatial e et 15 M€ pour le pôle Automobile et Industriel. Le groupe compte environ 430 employés en France.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This