A l’occasion de la publication de ses résultats semestriels, le groupe rennais Enensys Technologies, spécialiste mondial de la diffusion vidéo numérique pour l’industrie broadcast, a annoncé la mise en place d’un plan d’économies pour sortir du rouge.

Compte tenu des retards constatés dans le démarrage de certains marchés et des avancées technologiques réalisées depuis quelques mois, le groupe a ainsi décidé de ralentir son programme d’investissements en R&D et d’abaisser sa structure de coûts fixes avec pour objectif un retour à l’équilibre dès 2020.

Le groupe a d’ores et déjà mis en œuvre des mesures représentant une économie de 5 M€ de charges en année pleine, dont 4M€ de coûts de prestations et 1 M€ lié à la mise en place d’une organisation transversale pour toutes les sociétés du groupe.

Enensys Technologies a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 6,4 M€ au 1er semestre 2019, en progression de 21% en comparaison du 1er semestre 2018 (+1,4% en données proforma). Le groupe a compensé l’absence de grand projet de déploiement au 1er semestre par des contrats de taille plus réduite. La marge brute progresse plus fortement que le chiffre d’affaires avec un taux en progression de près de 5 points à 75%, qui témoigne d’un mix produit à plus forte valeur ajoutée évoluant fortement vers le logiciel grâce aux nouvelles solutions intégralement virtualisées. Cette progression n’a cependant pas permis d’absorber l’augmentation, conforme au plan d’investissement, de près de 68% des charges de personnels et des charges externes, qui passent en cumulées de 6,5 M€ au 1er semestre 2018 à 10,9 M€ au 1er semestre 2019. Cette hausse des charges est également alimentée significativement par l’intégration d’Expway, société acquise en janvier sur laquelle un travail de réduction de coûts a d’ores et déjà été engagé. Enensys Technologies rappelle également que la totalité de ses frais de recherche et de développement sont comptabilisés en charge, ils représentent environ 4,7 M€ sur le semestre. Son effectif (prestataires sous-traitants inclus) ressort à 176 au 30 juin 2019. La perte opérationnelle courante s’est donc fortement accrue, passant de 1,6 M€ à 5,3 M€ au 30 juin 2019. La perte nette part du groupe a grimpé à 6,9 M€, contre un déficit de 1 M€ au premier semestre 2018.

Enensys Technologies confirme viser une activité en nette croissance séquentielle au second semestre 2019 et les mesures mises en place de réduction des charges devraient limiter fortement la consommation de trésorerie sur la période. En dépit du retard accumulé sur son plan de développement, Enensys Technologies s’estime ainsi confiant quant à sa capacité à renouer avec une croissance forte au cours des prochains exercices.