Février 2020 marque un rebond séquentiel pour les ventes d’équipements pour la fabrication des semiconducteurs, tant pour les machines américaines que japonaises. En variation sur un an, les ventes mensuelles progressent depuis 5 mois de suite pour les machines américaines et depuis trois mois pour les équipements japonais. Le coronavirus va sans doute y mettre fin.

En février, les ventes des fabricants américains d’équipements pour la fabrication de semiconducteurs ont ainsi représenté 2,37 milliards de dollars, en hausse de 1,2% par rapport à janvier 2020, et supérieures de 26,2% par rapport à celles de février 2019, selon SEMI.

Toujours positif, Ajit Manocha, président de SEMI, commente : « les facturations de février des fournisseurs d’équipements nord-américains ont prolongé une tendance à la hausse robuste qui a commencé en décembre 2019. Malgré les perturbations de l’industrie à cause de la propagation mondiale de Covid-19, les facturations mensuelles pour l’année restent supérieures aux niveaux de 2019 ».

De leur côté, les machines japonaises affichent la même tendance. Les facturations en équipements pour SC japonais ont ainsi représenté 172 420 milliards de yens en janvier (1572 M$), en hausse de 1,3% par rapport à janvier 2020, et supérieures de 14,4% à celles de février 2019, selon l’organisation japonaise SEAJ.