Sélectionner une page

Eyelights lève 20 M€ pour accélérer le déploiement de l’affichage tête haute dans la mobilité

Eyelights lève 20 M€ pour accélérer le déploiement de l’affichage tête haute dans la mobilité

La start-up toulousaine EyeLights, qui a développé la première technologie d’affichage tête haute pour casque de moto, vient de réaliser un nouveau tour de table de 20 millions d’euros qui a pour objectif d’accélérer le déploiement industriel de sa technologie de réalité augmentée chez les constructeurs auto et moto et ainsi accélérer l’avènement du cockpit du futur.

Créée en 2016, la start-up développe et commercialise depuis 2017 la première technologie d’affichage tête haute pour casque de moto, EyeRide. Inspiré des technologies de pilote de chasse, cet accessoire a déjà séduit plus de 15 000 motards en Europe, Etats-Unis et Japon. Adaptable à tous les casques et compatible avec les applications de mobilité Apple et Google, EyeLights devient le leader des systèmes tête haute moto grand public.

Fort de son succès, EyeLights a étendu en 2021 sa technologie aux constructeurs de deux roues et signé deux accords industriels. C’est au CES 2022 de Las Vegas qu’EyeLights a dévoilé le premier pare-brise Réalité Augmentée industrialisé dans un véhicule de série, en partenariat avec le leader Japonais AGC. La société a signé un contrat de développement avec Renault pour développer avec Luc Julia (Directeur scientifique chez Renault, co-créateur de Siri et spécialiste de l’intelligence artificielle) le futur de l’interface homme machine automobile. La technologie EyeLights sera également adoptée en 2023 par d’autres constructeurs notamment le leader mondial japonais, indique la start-up. Il s’agit vraisemblablement de Toyota.

Basée à Toulouse, EyeLights compte aujourd’hui 23 salariés et compte intégrer une trentaine de nouveaux talents dans les années qui viennent.

« La réalité augmentée répond à deux enjeux fondamentaux dans la mobilité : l’amélioration de la sécurité active des conducteurs, en gagnant de précieuses secondes d’attention sur la route et la réduction de l’empreinte carbone des écrans. Faire des écrans de plus en plus grands est un danger écologique, chaque écran coutant plusieurs centaines de kg de CO2 à produire. La projection permet de remplacer des écrans encombrants, chers et polluants par des écrans virtuels. Nous sommes fiers de pouvoir accélérer l’industrialisation de notre technologie chez les constructeurs en tant que nouvelle interface homme machine. Le standard a d’ailleurs été officialisé par BMW au CES 2023. C’est un marché à plus de 30 milliards de dollars par an qui vient d’être lancé », explique Romain Duflot, co-fondateur et p-dg d’EyeLights.

Ce nouveau tour de table a  été mené par le fonds de capital-risque dédié à la mobilité durable Shift4Good, Bpifrance via le Fonds Avenir Automobile 2 et le fonds EIC, véhicule d’investissement « Deep Tech » de la Commission Européenne. Aster, Breega Capital, FK Group, et Techstars, ont également participé au tour de table.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This