Sélectionner une page

Future Horizons réitère sa prévision d’une chute de 22% du marché des puces en 2023

Future Horizons réitère sa prévision d’une chute de 22% du marché des puces en 2023

Future Horizons a publié un bulletin de recherche réitérant sa prévision d’une baisse de 22% du marché des semiconducteurs cette année. Le cabinet d’études britannique bât ainsi en brèche le consensus des sociétés d’études qui prévoient une baisse beaucoup plus modérée de l’ordre de 5% (voir notre article cette semaine) à l’exception de Semiconductor Intelligence (-12%) et d’Objective Analysys (-19%).

« Nous reconfirmons nos prévisions de mai 2022 pour une baisse de 22% en 2023, malgré le fait que la plupart (sinon tous ?) des autres experts de l’industrie ne suggèrent qu’une baisse mineure à un chiffre. C’est maintenant la troisième fois consécutive que nous sommes en désaccord avec le consensus de l’industrie. Nous ne faisons pas cela pour être à contre-courant, nous ne pouvons tout simplement pas voir comment ces faibles prévisions à un chiffre peuvent être atteintes. Pour que cela se produise, il faudrait que le marché ait déjà touché le fond et il n’y a pas un seul élément de preuve pour étayer ce point de vue », affirme droit dans ses bottes Malcolm Penn, président de Future Horizons, cité par Electronics Weekly.

Trois raisons expliquent le pessimisme du cabinet d’études britannique. Tout d’abord, sortant d’une période de pénuries et d’allongement des délais de livraisons, les niveaux de stocks dans l’ensemble de l’industrie sont à des niveaux historiquement élevés. Ce qui fait dire à Malcolm Penn que « les clients ont acheté hier une grande partie de leurs besoins d’aujourd’hui ». Ensuite au fur et à mesure que la demande diminue, les prix chutent pour stimuler une nouvelle demande. Enfin, il faut environ quatre trimestres pour digérer les dépenses d’investissement des fabricants de puces lorsqu’elles ne sont plus nécessaires. Dans l’intervalle, la capacité installée se renforce alors qu’elle est devenue inutile.

Future Horizons estime qu’il faudra encore 2 à 3 trimestres pour résorber ce trop-plein et préparer la reprise qu’il n’escompte pas avant 2024. « Il est temps de prendre des mesures décisives et de se préparer à l’inévitable 17e reprise de l’industrie, qui approche à grands pas », conclut Malcolm Penn.

Lire l’article d’Electronics Weekly

 

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This