Sélectionner une page

GlobalFoundries intente une action en justice contre IBM pour protéger sa propriété intellectuelle

GlobalFoundries intente une action en justice contre IBM pour protéger sa propriété intellectuelle

GlobalFoundries annonce intenter une action en justice contre IBM pour détournement de secrets commerciaux. Le fondeur accuse IBM de divulgation illégale d’informations sensibles à Intel, au consortium japonais Rapidus et à d’autres.

La plainte affirme que l’ancienne société de fabrication de semiconducteurs a illégalement divulgué la propriété intellectuelle confidentielle et les secrets commerciaux de Globalfoundries (GF), après qu’IBM a vendu son activité de microélectronique à GF en 2015. La technologie en cause a été développée en collaboration, au fil des décennies, par les sociétés d’Albany, New York et le droit unique et exclusif de concéder sous licence et de divulguer la technologie a été transféré à GF lors de la vente.

Dans l’action en justice intentée devant le tribunal fédéral du district sud de New York, GF affirme qu’IBM a illégalement divulgué la propriété intellectuelle et les secrets commerciaux de GF à des partenaires IBM, notamment Intel et Rapidus du Japon, et ce faisant, IBM pourrait recevoir potentiellement des centaines de millions de dollars en revenus de licences et autres avantages. Or, lors de la vente de son activité microélecttronique à Globalfoundries, le droit unique et exclusif de concéder sous licence et de divulguer cette technologie a été transféré à GF, affirme le fondeur.

Pour Globalfoundries, cette pratique soulève également des inquiétudes quant à la mesure dans laquelle IBM a pu divulguer illégalement la propriété intellectuelle et les secrets commerciaux de GF au-delà de ces deux partenariats très médiatisés.

GF demande des dommages-intérêts ainsi qu’une injonction contre IBM empêchant toute nouvelle divulgation et utilisation illégales des secrets commerciaux de GF. En outre, la plainte de GF affirme qu’IBM cible et recrute les talents d’ingénierie de classe mondiale de GF dans l’usine de fabrication de l’entreprise, située près du complexe Albany NanoTech. Dans la plainte, GF demande au tribunal de mettre fin aux efforts de recrutement illégaux, qui se sont accélérés depuis l’annonce d’IBM/Rapidus en décembre 2022.

Globalfoundries emploie actuellement plus de 13 000 personnes dans le monde, dont 2500 sont basés au siège de la société dans le nord de l’État de New York.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This