Sélectionner une page

Harting repousse les limites de la connectique circulaire pour le ferroviaire

Harting repousse les limites de la connectique circulaire pour le ferroviaire

Le connecticien allemand a développé une connectique UIC 558 haute performance et haute fiabilité adressant le marché des réseaux d’échanges de données dédiés à l’exploitation et la maintenance des trains.

Comptant entre autres membres la SNCF, Eurostar, Thalys et Deutch Bahn pour ne citer que les plus connus en France, l’UIC, l’organisation ferroviaire mondiale, est reconnue en tant qu’organisation normative dans le but de développer et de promouvoir l’interopérabilité des solutions ferroviaires, notamment via la publication des IRS (International Railway Solutions).

L’IRS 50500, par exemple, décrit la spécification d’un « réseau train » pour les échanges de données dédiées à l’exploitation et la maintenance des trains. Les fonctions électriques d’un train de voyageurs (portes, climatisation, messages haut-parleurs, destination des trains, etc.) sont contrôlées par un système de commande et de supervision embarqué. L’interconnexion de ce réseau entre les wagons et la locomotive est assurée par une connectique baptisée UIC 558.

Spécialiste de la connectique rectangulaire pour environnement sévère, Harting se positionne également sur la connectique circulaire UIC 558 avec le lancement d’une gamme dédiée qui reprend l’approche de performance et de qualité mise en œuvre pour ses gammes de connecteurs historiques. Le connecticien allemand affirme ainsi repousser les limites de cette connectique ferroviaire avec le niveau d’étanchéité le plus élevé du marché (IP69k), une plage de température d’utilisation étendue, s’échelonnant de -50°C à +125 °C, et les meilleures garanties de résistance à la corrosion du marché. Conforme à la norme IEC 61373 Cat. 2, la tenue mécanique aux vibrations et aux chocs a, elle aussi, été améliorée pour prévenir les microcoupures qui peuvent affecter le réseau.

Par ailleurs, la connectique UIC 558 d’Harting répond aux exigences d’exploitation des opérateurs ferroviaires puisque le connecteur est largable avec sa fonction « break-away ». Ce faisant, si le connecteur n’a pas été déconnecté avant l’éloignement des voitures ou de la motrice, cette fonction de sécurité non destructive pour la connectique, la locomotive ou les wagons, met en œuvre une déconnexion définie à un seuil de déclenchement de 500 N (50 kg).

La connectique UIC 558 d’Harting est disponible en 3 versions, à 13, 18 ou 22 contacts, chacun d’entre eux étant dimensionné pour 10 A sous une tension de 60 V. Arborant une embase et un couvercle en aluminium moulé, un dispositif de verrouillage en inox et des joins en silicone, ce connecteur robuste et léger (il est réalisé en polyamide et renforcé de fibres de verre) respecte les tenues au feu et aux fumées de la norme ferroviaire EN 45545‑2 (UL94 V-0).

Compte tenu de ses caractéristiques , ce connecteur peut être recommandé pour des applications embarquées autres que le ferroviaire, selon Harting.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This