IC’Alps, société spécialisée dans la conception et la réalisation d’Asic, annonce la signature d’un partenariat avec la société KAL pour la commercialisation de son offre de services sur le marché israélien, ainsi qu’une campagne active de recrutement à son siège situé dans la région grenobloise.

IC’Alps affiche des objectifs de croissance ambitieux et mise sur deux atouts : le développement de son réseau de vente à l’international et le renforcement de son équipe d’ingénieurs experts en conception de circuits intégrés mixtes.

Avec la pandémie de Covid-19, les équipes d’IC’Alps ont dû repenser la relation client, et la transformation numérique est devenue un enjeu stratégique majeur pour cette entreprise. « Malheureusement, les visioconférences ont leurs limites et nous sommes fermement convaincus que la présence sur le terrain, au plus près de nos clients, est un point clé pour notre développement international. Avec sa connaissance de la langue, du marché israélien et surtout son réseau, KAL a une longueur d’avance », commente Jean-Luc Triouleyre, p-dg d’IC’Alps.

La société KAL est active depuis 2003 sur le marché israélien du semiconducteur et propose une gamme de services à destination des entreprises « fabless », des fabricants de puces électroniques, des centres de conception et des fournisseurs de solutions de CAO. KAL rejoint notamment Redtree Solutions et Running Springs Technology au sein du réseau d’agents IC’Alps. Ces trois sociétés disposent de l’expertise nécessaire pour mener à bien leurs démarches commerciales dans les domaines de l’IoT, du MedTech et de l’automobile.

Pour soutenir le rythme des nouveaux projets apportés par son réseau commercial, IC’Alps a récemment embauché des ingénieurs expérimentés dans le domaine de l’implémentation physique et de la conception analogique. Et IC’Alps est toujours à la recherche de nouveaux talents pour poursuivre son ambition de croissance. L’équipe technique est très active dans des domaines de conception tels que les blocs analogiques sur mesure, l’interfaçage capteur/MEMS et les systèmes (multi)processeurs basés sur des cœurs ARM ou RISC-V, toujours avec une approche basse consommation.