Le 17 avril 2021, la production a redémarré au bâtiment N3 de l’usine de Naka de Renesas, endommagé par un incendie survenu le 19 mars. Au 17 avril 2021, la capacité de production était encore légèrement inférieure à 10% par rapport à la capacité de production avant l’incendie. Renesas vise à récupérer la capacité à 30% d’ici la fin de cette semaine, 50% d’ici la fin avril et revenir à 100% d’ici la fin mai.

Le 30 mars, Renesas prévoyait une récupération à 100% de la livraison aux clients des produits fabriqués dans le bâtiment N3 environ 100 jours après l’incendie. À l’heure actuelle, le fabricant de semiconducteurs japonais estime qu’il y aura un délai supplémentaire d’environ 7 à 10 jours. Par ailleurs, Renesas, qui a confié une partie des productions du site à des fondeurs estime que l’effet de cette production alternative devrait intervenir plus tôt que prévu initialement, avec un montant plus important, contribuant ainsi à augmenter la production.

Parmi les 23 machines touchées par l’incendie, le Japonais a pu confirmer l’achat de 17 unités en avril et une autre devrait être achetée d’ici mai. En ce qui concerne les 4 équipements restants, la capacité des nouveaux équipements est supérieure à celle des anciens équipements, et Renesas compte poursuivre la production en fonderie externe. Par conséquent, il s’estime en mesure d’obtenir une récupération à 100% sans acheter ces équipements à court terme.