Sélectionner une page

IDT, prochaine cible de la Chine en semiconducteurs ?

IDT, prochaine cible de la Chine en semiconducteurs ?

IDT, qui publiera ses résultats annuels le 2 mai prochain, serait-il la cible d’un groupe d’investisseurs chinois ? En tout cas, le fabricant américain de semiconducteurs vient de publier un communiqué qui dévoile qu’un groupe d’investisseurs s’est emparé de 6,6 millions d’actions IDT et a une option pour en acquérir 3,6 millions d’autres, ce qui représenterait 4,9% des 135,4 millions d’actions IDT en circulation. Surtout, ce groupe a déposé une lettre auprès de la SEC, le gendarme de la Bourse américaine, indiquant envisager de préparer une offre pour racheter toutes les actions IDT qu’il ne possède pas.

IDT-140416Dans un communiqué, Greg Waters, président et CEO d’IDT, indique que ces documents de la SEC sont la seule information qu’il a reçue de ce groupe et que pour l’heure, il lui est impossible de juger si cette offre de rachat est crédible ou non. Ce mystérieux groupe est représenté par Libin Sun, Liang Xu, Haiping Zhou, Zhibin Lin, Junping Chen, Libin Yang et Nauman Aly.

Rappelons qu’en décembre 2015, IDT a finalisé le rachat pour 307 millions de dollars de Zentrum Mikroelektronik Dresden (ZMDI), un fournisseur allemand de solutions analogiques et mixtes de gestion de puissance et de capteurs destinées aux applications automobiles, industrielles, médicales, informatiques et grand public. Cette acquisition permet à IDT de se développer sur le marché de l’automobile et de l’industriel et d’étendre son expertise technologique en matière de circuits de puissance programmables et de circuits d’horloge et de conditionnement du signal. Implantée à Dresde, ZMDI devrait apporter à IDT quelque 20 M$ de revenus trimestriels supplémentaires et conforter également l’objectif de l’Américain d’atteindre un chiffre d’affaires de 800 millions de dollars d’ici un an.

Au cours de son troisième trimestre fiscal clos le 3 janvier, IDT a publié un chiffre d’affaires de 169,5 millions de dollars, en hausse de 5% par rapport au trimestre précédent et de 24% sur un an, pour un bénéfice net de 42,4 M$, à comparer à 38,2 M$ il y a trois mois et 14,4 M$, un an plus tôt.

Integrated Device Technology développe des solutions système pour optimiser les applications de ses clients. IDT s’appuie sur son expertise sur le marché de la synchronisation, de la commutation série et des interfaces, et y ajoute son savoir-faire dans les domaines analogique et système, pour fournir des solutions signaux mixtes optimisées, destinées aux marchés des communications, de l’informatique et du grand-public.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This