Sélectionner une page

Infineon inaugure en Autriche une fab de semiconducteurs de puissance de 1,6 milliard d’euros

Infineon inaugure en Autriche une fab de semiconducteurs de puissance de 1,6 milliard d’euros

Infineon Technologies a inauguré officiellement aujourd’hui son unité de production de semiconducteurs de puissance sur tranches de silicium amincies de 300 mm de diamètre sur son site de Villach en Autriche. La nouvelle usine offrira à Infineon un potentiel de ventes supplémentaires d’environ deux milliards d’euros par an. L’investissement de 1,6 milliard de dollars réalisé par le groupe allemand pour cette installation représente l’un des plus gros projets de ce type dans le secteur de la microélectronique en Europe.

« Cette nouvelle usine est une étape importante pour Infineon, et son ouverture est une très bonne nouvelle pour nos clients. Le moment choisi pour créer de nouvelles capacités en Europe ne pourrait pas être meilleur, étant donné la demande mondiale croissante de semiconducteurs de puissance. Les derniers mois ont clairement montré à quel point la microélectronique est essentielle dans pratiquement tous les domaines de la vie. Compte tenu du rythme accéléré de la numérisation et de l’électrification, nous prévoyons que la demande de semiconducteurs de puissance continuera de croître dans les années à venir », a déclaré Reinhard Ploss, p-dg d’Infineon.

Avec l’extension de ses installations de production, Infineon contribue ainsi à la sécurité d’approvisionnement tant pour l’industrie européenne que pour le marché mondial. Après trois ans de préparation et de construction, l’usine a été mise en service début août. Les premières tranches sortiront cette semaine de l’usine de Villach. La nouvelle usine a une surface brute d’environ 60 000 m². La production augmentera progressivement au cours des quatre à cinq prochaines années. Plus des deux tiers des 400 spécialistes supplémentaires nécessaires au fonctionnement de l’usine ont déjà été embauchés.

La nouvelle usine permettra à Infineon de servir le marché en pleine croissance des semiconducteurs de puissance pour les voitures électriques, les centres de données ainsi que l’énergie solaire et éolienne. Au niveau du groupe, la nouvelle usine offrira à Infineon un potentiel de ventes supplémentaires d’environ deux milliards d’euros par an.

« Infineon dispose désormais de deux grands sites de fabrication de semiconducteurs de puissance sur tranches amincies de 300 mm, l’un à Dresde et l’autre à Villach. Les deux sites reposent sur les mêmes concepts de production et de numérisation standardisés. Cela nous permet de contrôler les opérations de fabrication sur les deux sites comme s’il s’agissait d’une seule usine. Nous augmentons la productivité et créons une flexibilité supplémentaire pour nos clients. En effet, nous pouvons déplacer rapidement les volumes de production des différents produits entre les sites et ainsi répondre encore plus rapidement à leurs besoins », souligne Jochen Hanebeck, membre du conseil d’administration et directeur des opérations d’Infineon.

Villach est le centre d’expertise du groupe pour les semiconducteurs de puissance et a longtemps été un important site d’innovation dans le réseau de fabrication d’Infineon. C’est ici que la production de semiconducteurs de puissance sur des tranches de 300 mm de diamètre amincies à 40 µm d’épaisseur a été développée il y a environ 10 ans. La technologie a ensuite été étendue à une production en volume entièrement automatisée sur le site de Dresde. L’utilisation de cette technologie apporte des avantages de productivité significatifs en raison du diamètre plus important des tranches par rapport à une production classique sur tranches de 200 mm pour ce type de composants.

« Avec cet investissement, Infineon a démontré qu’il est également possible de construire des sites de production attractifs en Europe dans le secteur hautement concurrentiel de la microélectronique. Les puces offrant une meilleure efficacité énergétique de Villach deviendront des éléments essentiels de la transition énergétique. Nous apportons ainsi une contribution pertinente au Green Deal européen et au-delà », a déclaré Sabine Herlitschka, p-dg d’Infineon Technologies Austria.

Les semiconducteurs de puissance produits à Villach permettent de réduire la consommation d’énergie des appareils électroménagers, de l’éclairage LED et des appareils mobiles et de minimiser l’empreinte carbone de nombreuses applications. Par exemple, ils peuvent réduire la consommation d’énergie des réfrigérateurs de 40%. La consommation d’énergie de l’éclairage dans les bâtiments peut être réduite de 25%. Avec les produits fabriqués dans le nouveau site de production, plus de 13 millions de tonnes de CO2 peuvent être évitées – grâce au mix de produits à Villach, affirme l’entreprise. Cela équivaut à la quantité de CO2 produite par plus de 20 millions de personnes vivant en Europe.

Lors de la construction de l’usine, l’entreprise a porté une attention particulière aux moyens d’améliorer son bilan énergétique : 80% des besoins en chauffage du site seront couverts par le recyclage intelligent de la chaleur résiduelle des systèmes de refroidissement, et environ 20 000 tonnes de CO2 seront évitées chaque année. L’utilisation intensive de systèmes de purification d’air réduira les émissions directes à pratiquement zéro. Une autre étape importante en termes de production durable et d’économie circulaire est la production et le recyclage d’hydrogène vert. L’hydrogène nécessaire comme gaz de procédé en production sera produit directement sur le site de Villach à partir de sources d’énergie renouvelables à compter de 2022. Cet hydrogène vert sera recyclé après utilisation dans la production de puces et utilisé pour alimenter les bus de transport en commun. Ce projet de double usage de l’hydrogène vert est unique en Europe. Grâce à ces mesures et à d’autres, le site contribuera aux efforts d’Infineon pour devenir neutre en carbone d’ici 2030.

Le site de Villach a été inauguré par le p-dg d’Infineon, Reinhard Ploss, Sabine Herlitschka, p-dg d’Infineon Autriche, ainsi que le commissaire européen Thierry Breton et le chancelier autrichien Sebastian Kurz. Le projet avait été annoncé en 2018 (voir notre article). Au cours de l’exercice 2020 (se terminant le 30 septembre), Infineon a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 8,5 milliards d’euros avec un effectif de quelque 46 700 personnes dans le monde.

 

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This