Sélectionner une page

Un deuxième trimestre de folie pour les ténors fabless en semiconduceurs

Un deuxième trimestre de folie pour les ténors fabless en semiconduceurs

Compte tenu de la pénurie actuelle de capacités de production dans l’industrie des semiconducteurs et de la hausse des prix des puces qui en résulte, les revenus cumulés des 10 plus grandes entreprises de semiconducteurs fabless ont atteint 29,8 milliards de dollars au 2e trimestre, soit une augmentation de 60,8% par rapport au 2e trimestre 2020, selon TrendForce.

Pour le cabinet d’études, la demande sur les marchés des terminaux subira probablement un ralentissement au 3e trimestre et entraînera une baisse des commandes de certains composants. Cependant, étant donné que les capacités de production nouvellement installées par les fondeurs ne se traduisent pas encore par des productions de masse, la pénurie actuelle de puces devrait persister. En outre, étant donné que les commandes des clients de certaines sociétés de conception de circuits intégrés ne sont toujours pas exécutées, les revenus de ces entreprises fabless connaîtront probablement une nouvelle croissance au 2e semestre, mais plus limitée qu’au premier semestre, anticipe le cabinet d’études taïwanais.

Par rapport au 1er trimestre 2021, le classement des cinq premiers leaders est resté inchangé (dans l’ordre Qualcomm, Nvidia, Broadcom, Mediatek et AMD).

Au 2e trimestre, le chiffre d’affaires de Qualcomm a atteint 6,47 milliards de dollars, soit une augmentation de 70,0% en glissement annuel. Grâce à la forte demande pour les téléphones haut de gamme 5G des grandes marques de smartphones, les activités de processeurs et de frontaux RF de Qualcomm ont enregistré des croissances remarquables, tandis que son activité IoT a également bénéficié de l’essor de la demande de télétravail et d’éducation à distance générées par la pandémie de Covid-19. Le chiffre d’affaires de Qualcomm provenant de son activité IoT a atteint ainsi près de 1,4 milliard de dollars, faisant de l’IoT l’un des principaux moteurs de croissance de l’entreprise.

Avec une croissance de ses ventes de 68,8% par rapport au 2e trimestre 2020, à 5,84 milliards de dollars Nvidia a conforté son rang de 2e fournisseur fabless grâce à ses revenus provenant des cartes graphiques de jeu et des solutions de centres de données qui ont augmenté respectivement de 91,1% et de 46%.

Broadcom, qui a conservé la troisième place du top 10, a vu ses ventes trimestrielles progresser de 19,2% en un an, à 4,95 milliards de dollars, grâce à ses revenus liés à la connectivité filaire et aux produits sans fil.

L’activité puces pour smartphones de MediaTek, qui a généré l’essentiel des revenus de l’entreprise, a enregistré une croissance de 143% au 2e trimestre. Dans le même temps, ses revenus provenant d’autres activités ont également connu une croissance à deux chiffres. Par conséquent, MediaTek a affiché un chiffre d’affaires de 4,49 milliards de dollars pour le 2e trimestre, une croissance de 98,8% en glissement annuel. Le Taïwanais occupe la quatrième place du Top10 et réduit son retard sur Broadcom à moins de 500 M$.

Champion de la croissance, AMD continue d’étonner avec chiffre d’affaires trimestriel de 3,85 milliards de dollars, en augmentation spectaculaire de 99,3% en glissement annuel, grâce au boom des consoles de jeu, à la croissance de ses solutions d’entreprise, et à l’adoption accrue par les clients de ses processeurs de serveur (l’activité de processeur de serveur d’AMD a augmenté de 183% en glissement annuel).

 

 

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This