Selon Strategy Analytics, les ventes de modules pour l’IoT cellulaire devraient atteindre près de 350 millions d’unités par an à partir de 2022. L’année suivante, la 5G devrait prendre le pas sur les modules 4G pour l’Internet des objets sur réseau cellulaire.

Strategy Analytics prévoit que les livraisons de modules IoT 4G atteindront leur niveau maximum d’ici trois ans, tandis que les ventes de modules 5G vont démarrer lentement en 2019. Le marché de l’automobile sera le plus gros consommateur de modules cellulaires IoT au cours de la période de prévision et augmentera considérablement sa part de marché d’ici 2025, souligne Strategy Analytics.

La forte croissance des projets en Chine a continué de donner une impulsion au marché des dispositifs IoT.

« Nous ne prévoyons pas de ralentissement de la croissance chinoise, qui devrait ouvrir la voie à l’IoT cellulaire dans toute la région Asie-Pacifique. Outre les investissements publics dans le secteur manufacturier, y compris les appareils intelligents et l’électronique grand public, le gouvernement chinois encourage également le développement de l’IoT dans des domaines tels que le contrôle industriel, l’énergie, les services financiers et les soins de santé. Des fonds sont également fournis aux municipalités et aux zones de développement économique dans le cadre des projets pilotes officiels de «villes intelligentes», qui cherchent à utiliser les applications IoT pour résoudre des problèmes urbains majeurs, tels que la congestion et la pollution », commente Guang Yang, directeur chez Strategy Analytics.