Sélectionner une page

Kyocera investit 466 millions de dollars dans une usine de céramiques et de boîtiers de semiconducteurs

Kyocera investit 466 millions de dollars dans une usine de céramiques et de boîtiers de semiconducteurs

Le Japonais Kyocera annonce l’acquisition d’un terrain pour construire une usine qui produira des composants en céramique fine utilisés dans les applications liées aux semiconducteurs ainsi que des boîtiers de semiconducteurs. L’usine qui devrait être opérationnelle en 2026 va nécessiter un investissement de 62 milliards de yens, soit environ 466 millions de dollars.

A partir de 2028, sa production annuelle devrait représenter un chiffre d’affaires de l’ordre de 25 milliards de yens (environ 188 M$) pour le groupe.

Kyocera a conclu un accord pour acquérir un terrain pour cette nouvelle usine dans le parc industriel Minami Isahaya à Isahaya City, préfecture de Nagasaki. Kyocera, qui réinvestit dans ses usines existantes au Japon et à l’étranger, a décidé cette fois de construire une nouvelle usine en décembre 2022 après avoir déterminé que la demande croissante du marché nécessiterait des capacités de production supplémentaires. Dans l’industrie électronique, la demande de composants devrait continuer d’augmenter parallèlement à des tendances telles que la miniaturisation, l’avancement de la technologie des semiconducteurs, la fonctionnalité croissante des smartphones et autres appareils de communication, l’expansion des stations de base et des centres de données 5G et la prolifération de nouvelles innovations automobiles dans le véhicule électrique et les technologies ADAS (systèmes avancés d’aide à la conduite), explique le groupe nippon. Pour répondre à cette demande, Kyocera conçoit la nouvelle usine pour produire à la fois des composants en céramique fine utilisés dans les applications liées aux semiconducteurs ainsi que des boîtiers de semiconducteurs.

La construction de la première tranche du site va démarrer en 2023, avant une deuxième tranche en 2024, pour un achèvement en 2025.

Kyocera a été fondé en 1959 en tant que producteur de céramiques fines (également appelées « céramiques avancées »). En combinant ces matériaux techniques avec des métaux et en les intégrant à d’autres technologies, Kyocera est devenu l’un des principaux fournisseurs de composants industriels et automobiles, de boîtiers de semiconducteurs,  mais également d’appareils électroniques, de systèmes énergétiques intelligents, d’imprimantes, de copieurs et de téléphones mobiles. Au cours de l’exercice clos le 31 mars 2022, le chiffre d’affaires consolidé de la société s’est élevé à 1 800 milliards de yens (environ 15,1 milliards de dollars).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This