Sélectionner une page

La Chine vise 70% d’autosuffisance en circuits intégrés d’ici à 2025

La Chine vise 70% d’autosuffisance en circuits intégrés d’ici à 2025

Alors que les rumeurs font état d’une reprise des négociations cette semaine de Tsinghua Unigroup pour racheter le fabricant de mémoires américain Micron Technology dans une transaction qui pourrait atteindre 23 milliards de dollars, deux études viennent opportunément illustrer le rôle prépondérant de la Chine dans l’industrie des semiconducteurs. La première, publiée par DigiTimes Research, détaille les ambitions chinoises en matière de développement et de production domestiques de circuits intégrés. La seconde, publiée par PwC, s’attarde sur le poids de la Chine en matière d’achats de semiconducteurs.

Pour Digitimes Research, la Chine vise ni plus ni moins une autosuffisance en circuits intégrés de 40% en 2020 et de 70% en 2025. Entre 2010 et 2014, le marché chinois des circuits intégrés a progressé en moyenne de 6,8% par an pour atteindre 98 milliards de dollars l’an passé. Cette année, il devrait progresser de 8,5%, à 106,3 milliards de dollars.

Les autorités chinoises investissent et soutiennent les sociétés domestiques qui développement et/ou produisent des circuits intégrés pour faire émerger une industrie locale compétitive. DigiTimes Research évalue à 19,49 milliards de dollars le chiffre d’affaires de cette industrie pour 2015, soit une progression de 21,2% par rapport à 2014. Entre 2010 et le 2014, ce secteur a progressé de 31% par an en moyenne.

La politique industrielle des autorités chinoises s’appuie sur deux programmes : le « National Semiconductor Industry Development Guidelines » et le « Made in China 2025 », publiés respectivement en juin 2014 et Mai 2015.

Le « National Semiconductor Industry Development Guidelines » mobilise un investissement public de 19 milliards de dollars pour aider les fondeurs domestiques à monter en gamme en matière de procédés de fabrication et pour assister les firmes de conception de circuits intégrés locales à réaliser des fusions-acquisitions à l’international.

Le « Made in China 2025 » détaille, quant à lui, les moyens à accomplir pour passer à une autosuffisance de 40% en matière de circuits intégrés en 2020, puis de 70% en 2025. Un programme qui paraît très (trop ?) ambitieux.

La Chine consomme 56,6% du marché mondial des semiconducteurs

china-080815L’autre étude, publiée par PwC, estime que l’an passé, la Chine a représenté 56,6% des achats mondiaux de semiconducteurs, à comparer 18,5% en 2003. La consommation chinoise de puces a ainsi progressé de 12,6% par rapport à celle de 2013, soit plus vite que marché mondial des semiconducteurs (+9,8%). Au cours des 11 dernières années, la consommation chinoise en semiconducteurs a progressé en moyenne de 18,8% par an, à comparer à +6,6% pour l’ensemble du marché des semiconducteurs.

Selon PcW, même si les fabricants chinois de semiconducteurs progressent à grands pas, le différentiel entre la consommation chinoise de puces et la production domestique continue de s’accroître. De 108 milliards de dollars en 2013, il est passé à 120 milliards en 2014.

PcW estime qu’il y a trois fabricants de semiconducteurs chinois dont le chiffre d’affaires dépasse le milliard de dollars. C’est peu, même si collectivement leur croissance au cours des dix dernières années a été de 18,5% par an en moyenne.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This