Les dépenses mondiales liées à l’Internet des objets (IoT) ont été sensiblement affectées par les effets économiques de la pandémie de Covid-19 en 2020, mais un retour à une croissance à deux chiffres est attendu à la fois à moyen et long terme, selon une étude d’IDC qui montre que les dépenses IoT devraient augmenter de 8,2% cette année pour s’établir à 742 milliards de dollars, alors que le cabinet d’études tablait sur une hausse de 14,9% en novembre 2019.

Néanmoins, IDC s’attend à ce que les dépenses IoT mondiales reviennent à des taux de croissance à deux chiffres en 2021 et atteignent un taux de croissance annuel moyen de 11,3% au cours de la période de prévision 2020-2024.

La Chine, les États-Unis et l’Europe occidentale représenteront environ les trois quarts de toutes les dépenses IoT sur la période des prévisions. Les dépenses de la Chine augmenteront à un rythme plus rapide que les deux autres régions – +13,4% en moyenne par an contre +9,0% pour les Etats-Unis et +11,4% pour l’Europe de l’Ouest – ce qui lui permettra de devenir la région dominante pour les dépenses IoT. La croissance des dépenses IoT la plus rapide sera enregistrée dans les régions du Moyen-Orient et d’Afrique (+19,0% par an en moyenne), d’Europe centrale et orientale (+17,6%) et d’Amérique latine (+15,8%).

« Bien que la pandémie actuelle ait forcé de nombreuses organisations à suspendre certains déploiements IoT innovants, l’IoT sera un accélérateur clé de retour à la croissance », a déclaré Andrea Siviero, directrice de recherche associée chez IDC.

Sans surprise, les industries qui connaîtront cette année la croissance la plus lente des dépenses IoT sont celles qui subissent le plus grand impact du ralentissement économique causé par la pandémie. Ainsi, les services aux consommateurs, qui comprennent les hôtels, les parcs à thème, les casinos et les cinémas, seront la seule industrie à enregistrer une baisse- certes minime de 0,1%- des dépenses IoT cette année. Les trois secteurs industriels avec la croissance la plus lente de leurs investissements dans l’IoT en 2020 seront les industries manufacturières (+4,3%), l’industrie d’extraction des ressources énergétiques (pétrole, gaz, etc.) avec une croissance de 5% et les transports (+5,7%). Cependant, ces trois secteurs industriels parviendront à retrouver un taux de croissance à deux chiffres à la fin de la période de prévision. Les soins de santé, l’assurance et l’éducation enregistreront les plus fortes progressions de leurs dépenses IoT cette année avec des taux de croissance de 14,5%, 12,3% et 11,9% respectivement. Les dépenses de solutions IoT pour les particuliers augmenteront de 13,9% d’une année sur l’autre en 2020.

Les dépenses consacrées aux applications spécifiques (cas d’utilisation) de l’IoT suivent un schéma similaire, la croissance des dépenses étant affectée par l’impact de la pandémie sur l’industrie hôte. Deux cas d’utilisation (surveillance du trafic aérien et exploration de champs pétroliers connectés) connaîtront une baisse des dépenses cette année tandis que certains des cas d’utilisation les plus importants en termes de dépenses totales (opérations de fabrication, automatisation de la production et surveillance du fret) enregistreront une faible croissance en 2020 (+5,6%, +5,2% et +4,7% respectivement). Les cas d’utilisation qui connaîtront la croissance des dépenses la plus rapide en 2020 (recharge de véhicules électriques, télémétrie, surveillance de la santé à distance) concernent des secteurs où les dépenses globales en IoT sont en hausse. Les dépenses en maisons intelligentes, axées sur les consommateurs et le deuxième cas d’utilisation en termes de dépenses globales, augmenteront de 14,4% d’une année sur l’autre en 2020.

Les services IoT (IT, installation, suivi, etc.) constitueront le premier poste de dépenses en solutions IoT en 2020 et sur l’ensemble de la période, représentant plus d’un tiers des dépenses. Le matériel, principalement grâce aux achats de modules et de capteurs, constitue le deuxième poste de dépenses (28,6% en 2020). Suivent les dépenses en logiciels d’application IoT qui connaîtront la croissance la plus rapide au cours de la période de prévision de cinq ans avec un taux de croissance annuel moyen de 13,5%, avance l’étude.