Sélectionner une page

La distribution démarre l’année en fanfare en Europe comme en France

La distribution démarre l’année en fanfare en Europe comme en France

Au premier trimestre, selon les statistiques de l’IDEA, l’association internationale des distributeurs en électronique, les facturations sur le marché européen de la distribution des composants électroniques ont progressé de 16% par rapport au trimestre précédent et de 6% par rapport au premier trimestre 2015, à 1960 M€. En France, selon les chiffres du SPDEI (qui représente 75% de la profession), les facturations ont bondi de 20% en trois mois et ont augmenté de 4,1% sur un an, à 220 M€. Pour l’IDEA, l’Europe enregistre ainsi son meilleur premier trimestre depuis huit ans, tant au niveau des facturations que des prises de commandes !

Les prises de commandes du premier trimestre en Europe (établies à partir des données fournies par les associations de distributeurs en France, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie et pays nordiques, associations qui représentent entre 38% et 88% de l’activité de distribution dans leurs pays) ont en effet représenté 1977 M€, en hausse de 10,5% en trois mois et de 6,2% sur un an. Le book-to-bill (rapport des commandes sur les facturations) est ainsi passé de 1,06 au dernier trimestre 2015 à 1,01 au premier trimestre 2016. Au niveau européen, les ventes de semiconducteurs ont représenté 1327M€ (pour des commandes de 1324 M€) ; celles de composants passifs 254 M€ (pour des commandes de 266 M€) et celles de composants électromécaniques 379 M€ (pour des commandes de 388 M€).

Hausse de 28,1% des commandes en France en trois mois

En France, les prises de commandes du deuxième trimestre ont bondi de 28,1% en trois mois et de 7,6% sur un an, à 229 M€. Dans l’Hexagone, les ventes de semiconducteurs déclarées par les membres du SPDEI ont représenté 153 M€ (pour des commandes de 160 M€) ; celles de composants passifs 29 M€ (pour des commandes de 32 M€) et celles de composants électromécaniques 38 M€ (pour des commandes de 37 M€).

Distridea-070616

Dans les autres pays d’Europe, l’IDEA souligne l’excellente performance du marché italien (facturations en hausse de 27,2% en trois mois et de 15,5% sur un an), ainsi que les bonnes performances du marché allemand (facturations en hausse de 14,1% en trois mois et de 9,8% sur un an). Si le Royaume-Uni et les pays nordiques progressent séquentiellement (respectivement +13,8% et +9,7%), ces marchés reculent par rapport au premier trimestre 2015 (respectivement -1,4% et -10,7%), impactés notamment par les variations monétaires.

EuropBill-070616

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This