Sélectionner une page

La France et l’Allemagne avancent sur le SCAF

La France et l’Allemagne avancent sur le SCAF

A l’issue du Conseil franco-allemand de défense et de sécurité, la France et l’Allemagne ont confirmé qu’elles mettront au point la prochaine génération d’un système d’arme au sein d’un système de combat aérien futur (NGWS/SCAF).

Un contrat pour les activités de recherche et technologie sera notifié d’ici à la fin janvier 2020 avec pour objectif le vol d’un démonstrateur d’avion de combat de nouvelle génération d’ici à 2026.

« Une nouvelle étape a été franchie : France et Allemagne sont d’accord pour signer un contrat de démonstrateur d’avion en janvier 2020. Cet avion de combat du futur et les drones qui l’accompagneront entreront dans nos forces à l’horizon 2035/2040. Le 1er démonstrateur volera en 2026 », a commenté Florence Parly, Ministre des Armées.

La France et l’Allemagne se félicitent également de la participation initiale de l’Espagne. Une nouvelle étape de l’étude de concept conjointe est sur le point d’être lancée, faisant suite à l’engagement financier pris par l’Allemagne au Salon du Bourget en juin 2019. Le projet sera ouvert à d’autres nations européennes.

Nouvelle génération de systèmes terrestres/Système principal de combat terrestre

Par ailleurs, la France et l’Allemagne renouvellent l’engagement qu’elles ont pris de mettre au point conjointement un Système principal de combat terrestre (MGCS) disponible d’ici à 2035. Les deux pays se félicitent donc de la signature par les principaux partenaires industriels français et allemands d’une lettre d’intention relative à leur coopération pour la première phase d’étude du projet.

La phase de démonstrateur technologique sera lancée avec une étude d’architecture système pour le MGCS au début de l’année 2020. Par ailleurs, la France et l’Allemagne étudieront les étapes à suivre pour la poursuite de la consolidation et l’évolution de leurs industries du domaine terrestre. Là encore, le projet sera ouvert à d’autres nations européennes.

La France et l’Allemagne ont également réaffirmé l’objectif d’une contractualisation début 2020 de la phase de faisabilité du projet d’avions de patrouille maritime (MAWS).

Par ailleurs, la France et l’Allemagne se sont engagées à renforcer leur coopération en matière spatiale, notamment dans le domaine de l’évaluation de la menace. Les deux pays s’accordent sur l’importance du programme Galileo pour renforcer l’autonomie européenne dans le domaine des systèmes mondiaux de navigation par satellite, notamment de ses applications militaires, et conviennent que l’amélioration de la fiabilité, la garantie d’un haut degré de sécurité tout en assurant l’interopérabilité et l’opérabilité optimale nécessaires constituent des tâches essentielles. La France et l’Allemagne entendent ainsi coordonner le développement des capacités dans le domaine de la sécurité spatiale, dans l’intention de constituer un noyau pour une capacité coordonnée en matière de sécurité spatiale européenne.

Enfin, la France et l’Allemagne se sont engagées à élaborer une approche commune en matière d’exportation d’armements en ce qui concerne les projets conjoints. La France et l’Allemagne ont conclu leurs négociations aboutissant à un accord juridiquement contraignant. « Cette une décision fondamentale qui acte une confiance mutuelle : cet accord permet l’exportation d’équipements issus de nos coopérations. Étape essentielle pour construire sereinement une Europe de la défense ambitieuse », a tweeté la ministre.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This