Sélectionner une page

La législation européenne sur les semiconducteurs sera dévoilée au 1er semestre 2022

La législation européenne sur les semiconducteurs sera dévoilée au 1er semestre 2022

A l’occasion d’une visite chez ASML avec le premier ministre néerlandais Mark Rutte, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a réaffirmé l’ambition de l’Europe dans la production de semiconducteurs, même pour les circuits les plus avancés, et a annoncé que législation européenne sur les semiconducteurs sera présentée au 1er semestre 2022.

Voici la déclaration in extenso de la présidente de la Commission européenne, dont on devine que chaque mot a été pesé :

« Aujourd’hui, avec le premier ministre Mark Rutte, je visite les locaux d’ASML, l’un de nos champions européens du numérique, basé à Eindhoven. Je me réjouis à la perspective de discuter avec le personnel d’ASML de l’avenir du secteur numérique dans l’Union européenne. La vice-présidente exécutive Margrethe Vestager et le commissaire Thierry Breton me joindront pour cette visite.

ASML est l’une des plus importantes entreprises technologiques au monde. C’est un acteur majeur de la chaîne de valeur mondiale des semiconducteurs, qui est essentiel pour les fabricants de puces électroniques dans le monde entier. La technologie et les machines conçues par ASML contribuent à la fabrication de puces à Singapour, en Corée ou aux États-Unis, pour ne citer que quelques pays. Cette entreprise jouera un rôle important dans nos efforts visant à rendre l’Europe plus compétitive et plus souveraine dans le secteur des technologies.

Tel est l’objectif de la législation européenne sur les semiconducteurs, que nous proposerons au premier semestre de l’année prochaine. Notre but est de faire en sorte que l’Europe double sa part de marché dans le secteur des puces électroniques d’ici à 2030, y compris en ce qui concerne les modèles les plus avancés. En d’autres termes, nous visons une part de 20% du marché mondial. Aujourd’hui, nous sommes à 10%.

Et l’Europe a les moyens de ses ambitions, ASML en est la preuve évidente. Pour réussir, nous devons travailler ensemble. En effet, le secteur tout entier bénéficiera d’une coordination accrue et d’efforts communs. Premièrement, nous avons besoin d’une plus grande coordination entre les activités de recherche dans ce secteur. Nous devons aussi adapter la recherche aux besoins de l’industrie. Deuxièmement, nous devons améliorer la conception des puces électroniques. Troisièmement, nous devons renforcer les capacités de production des puces. Il est en outre important de coordonner le soutien que nous apportons aux entreprises pour développer cette capacité de production supplémentaire.

Enfin, quatrièmement, nous avons besoin d’une coopération renforcée avec l’industrie, qui développera de nouveaux produits européens utilisant des puces électroniques de pointe. Cela signifie davantage d’emplois qualifiés et de nouveaux marchés pour nos entreprises. L’augmentation de la production européenne de puces est bénéfique pour l’Europe, car elle signifie une moindre dépendance à l’égard de quelques pays d’Asie de l’Est. Elle est également bénéfique pour le monde, car elle implique des chaînes d’approvisionnement plus diversifiées.

Et pour ASML, elle est le gage de marchés plus vastes et stables pour ses produits. L’ensemble du secteur bénéficiera de la législation européenne sur les semiconducteurs. L’Union européenne investira en outre de manière substantielle dans le secteur numérique au cours des prochaines années. Jusqu’à 200 milliards d’euros provenant de notre plan de relance «NextGenerationEU» financeront les développements dans ce secteur. Travaillons ensemble pour assurer la réussite de l’Europe dans ce secteur ».

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This