Une évolution d’organisation de la Direction générale de l’armement est entrée en application le 1er janvier 2020. Elle accompagne la transformation de la DGA dans le cadre de son plan « DGA Evolution » et certaines évolutions du ministère des armées.

Afin de gagner en lisibilité et de simplifier les prises de décisions au niveau du COMEX DGA, le service d’architecture du système de défense (SASD, ex-SPSA) et le service des affaires industrielles et de l’intelligence économique (S2IE) sont rattachés directement au Délégué général pour l’armement. Cette évolution d’organisation va permettre notamment de consolider la préparation des systèmes d’armes futurs dans le cadre de la démarche capacitaire renforcée et de la construction de coopérations européennes dans le domaine de l’armement.

De plus, la ministre des armées Florence Parly a confié à la DGA la mission élargie d’animer et coordonner la politique de soutien envers les PME et ETI pour le compte de l’ensemble du ministère, via la sous-direction des petites et moyennes entreprises (SDPME) du S2IE. La DGA devient à la fois le pilote unique de la politique PME du ministère et l’animateur d’un guichet d’entrée commun à toutes les PME d’équipements et de soutien des armées.

En outre, le S2IE reprend les missions du bureau de la propriété intellectuelle, qui est supprimé et dépendait auparavant de la direction de la stratégie/sous-direction de la propriété intellectuelle et des affaires générales (DS/SDPA).

Enfin, un poste de chargé de mission « transformation numérique » est créé et rattaché au Délégué général pour l’armement, afin de mettre en place la stratégie numérique de la DGA en lien avec les transformations du ministère, tant en interne que pour la numérisation des systèmes d’armes.

Le nouvel organigramme de la DGA