Cette année, les livraisons mondiales de puces de tous types devraient dépasser pour la seconde fois la barre des 1000 milliards d’unités, selon IC Insights. Les livraisons de semiconducteurs devraient en effet croître de 7% en 2020, à 1036,3 milliards d’unités. L’an passé, les livraisons mondiales de semiconducteurs avaient reculé de 8%, à 967,3 milliards de pièces, loin du record inégalé à ce jour de 2018 (1046 milliards).

Depuis 1978, le marché des semiconducteurs en nombre d’unités aura ainsi progressé en moyenne de 8,6% par an, passant de 32,6 à 1036,3 milliards de pièces.

Pour 2020, IC Insights prévoit qu’en nombre de pièces, les livraisons de circuits intégrés devraient représenter 31% des livraisons totales de semiconducteurs, contre 69% pour celles de composants optoélectroniques, capteurs/actuateurs et discrets (un secteur baptisé O-S-D pour Optoelectronics, Sensors/Actuators, and Discretes). Il y a quarante ans en 1980, les dispositifs O-S-D représentaient 78% des livraisons et les circuits intégrés 22%. Cette répartition en pourcentage est ainsi restée relativement stable au fil des ans.

Bon nombre des catégories de semiconducteurs qui devraient connaître les taux de croissance unitaire les plus élevés en 2020 sont celles qui sont des éléments constitutifs essentiels pour les smartphones, les systèmes d’électronique automobile et les appareils qui sont essentiels dans les systèmes informatiques utilisés dans les systèmes d’intelligence artificielle, de cloud et de «big data», et les applications d’apprentissage en profondeur, souligne IC Insights.