Sélectionner une page

L’activité fonderie d’Intel reste marginale à 283 M$ au 1er trimestre

L’activité fonderie d’Intel reste marginale à 283 M$ au 1er trimestre

Malgré une activité en baisse au 1er trimestre à cause des produits pour PC, Intel confirme son objectif d’un chiffre d’affaires annuel de 76 milliards de dollars pour 2022. L’Américain maintient un budget d’investissements industriels de 27 milliards de dollars pour l’ensemble de 2022.

« Avec une opportunité de marché de 1000 milliards de dollars devant nous, nous restons concentrés sur notre stratégie IDM 2.0. Nous avons bien exécuté cette stratégie au premier trimestre, en livrant des jalons clés en matière de produits et de technologies et en annonçant des plans d’expansion de notre capacité de fabrication aux États-Unis et en Europe afin de répondre à la demande continue de semiconducteurs et de créer une chaîne d’approvisionnement mondiale plus équilibrée et plus résiliente », a commenté Pat Gelsinger, CEO d’Intel.

Au premier trimestre, Intel a publié un chiffre d’affaires de 18,4 milliards de dollars, en baisse de 7% sur un an, pour un bénéfice net de 8,1 milliards, en progression de 141%.

Intel détaille ses ventes à l’aune de sa nouvelle organisation. Ainsi, Intel fournit pour la première fois le montant de ses activités de fonderie : la division Intel Foundry Services (IFS) a réalisé un chiffre d’affaires encore marginal de 283 M$ au 1er trimestre, mais en progression de 175% par rapport à l’activité du 1er trimestre 2021. IFS affirme avoir qualifié une dizaine d’opportunités d’affaires qui pourraient représenter à terme plus de 5 milliards de dollars de contrats.  Au cours du trimestre, Intel a annoncé son intention d’acquérir Tower Semiconductor, ce qui devrait accélérer l’objectif d’IFS de devenir une fonderie de bout en bout diversifiée à l’échelle mondiale avec l’un des portefeuilles de technologies différenciées les plus larges du secteur.

La division PC (CGC pour Client Computing Group) a vu ses ventes trimestrielles chuter de 13% par rapport au 1er trimestre 2021, à 9,3 milliards de dollars. Intel l’explique par l’effet de la décision d’Apple de recourir à ses propres puces, une baisse de la demande de PC grand public d’entrée de gamme et pour l’éducation et par la consommation accrue des stocks de composants détenus par les fabricants OEM.

La division centres de données (DCAI pour Datacenter and AI Group) affiche un chiffre d’affaires en hausse de 22%, à 6 milliards. La division réseaux (NEX pour Network and Edge Group) affiche des ventes en hausse de 23%, à 2,2 milliards de dollars.  La division produits graphiques et d’accélération (AXG pour Accelerated Computing Systems and Graphics Group) affiche des ventes en hausse de 21%, à 219 M$. Enfin, Mobileye (voiture autonome), qu’Intel va introduire en bourse, a vu ses ventes trimestrielles progresser de 5%, à 394 M$.

Pour le 2e trimestre 2022, Intel vise un chiffre d’affaires de 18 milliards de dollars, et continue de tabler pour l’ensemble de 2022 sur un CA de 76 milliards de dollars.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This