Le Français Munic, spécialiste des technologies embarquées et de l’intelligence artificielle pour la valorisation des données automobile, annonce un chiffre d’affaires de 17,2 millions d’euros pour l’exercice clos le 31 décembre 2019, en croissance organique de 13% par rapport à 2018.

L’année écoulée a notamment été marquée par une progression soutenue de 32% sur la gamme de smart dongles, qui représente désormais 89% de l’activité annuelle. Au 4e trimestre, Munic a débuté les premières livraisons de smart dongles dans le cadre du contrat majeur avec T-Mobile USA, 3e opérateur télécom américain, pour proposer aux abonnés de ce dernier un hotspot Wifi au sein de leurs véhicules.

En 2020, la société vise une accélération de sa croissance, à la fois auprès de clients existants, mais aussi auprès de nouveaux clients ayant achevés la phase pilote de leurs projets et qui font aujourd’hui l’objet de discussions avancées.

A plus long terme, Munic a l’ambition d’atteindre 100 M€ de chiffre d’affaires à l’horizon 2023, dont 75 M€ issus de l’offre actuelle de ventes de solutions packagées et 25 M€ générés à travers les abonnements en « Data as a Service » de la plateforme Ekko. À cet horizon, la société a pour ambition d’atteindre un taux de marge brute supérieur à 40% du chiffre d’affaires, à comparer à 22% en 2018.

Munic annonce parallèlement que le montant définitif de la levée de fonds dans le cadre son introduction en bourse en ce début d’année a atteint 19,9 millions d’euros. Après l’exercice partiel de l’option de surallocation pour un montant de 1,5 M€, la répartition du capital et des droits de vote de la société est la suivante : fondateurs (31,37%), public (19,34%), Grandis Lux (45,77%), autres (3,51%).

Créée en 2002, Munic conçoit et développe des solutions technologiques, combinant des smart dongles, à même de collecter et décoder les milliers de données issues des capteurs des véhicules automobile, et une plateforme Edge Computing d’intelligence artificielle, Munic.io, permettant de les analyser et valoriser.

Fruit de 17 années de R&D, la technologie brevetée de Munic associe expertise électronique de haut niveau (processeurs, mémoire, sécurité, gestion énergie, télécom & radio, etc.), capacité de décodage des données véhicule, et une plateforme Edge Computing d’intelligence artificielle pour traiter ces données.

Installée à Villejuif (94), disposant de bureaux aux États-Unis et en Chine, Munic compte 60 collaborateurs, dont 77% d’ingénieurs. La société a réalisé 17,0 M€ de chiffre d’affaires en 2019, principalement aux États-Unis et en Europe.