Ce 7 septembre avait lieu dans les locaux de l’Innovation Défense Lab, la signature de l’accord de coopération entre Antoine Petit, p-dg du Centre national de recherche scientifique (CNRS) et Emmanuel Chiva, directeur de l’Agence de l’innovation de défense au profit du ministère des Armées. 

Emmanuel Chiva, directeur de l’Agence de l’innovation de défense et Antoine Petit, p-dg du CNRS

La signature de ce partenariat permet notamment la poursuite du soutien mutuel engagé sur les thèses, ainsi que la mise en place de futurs projets de recherches thématiques. Un séminaire conjoint s’est d’ores et déjà tenu le 17 janvier dernier dans les locaux de l’Innovation Défense Lab, autour de sujets d’intérêts communs en lien avec les priorités du ministère des Armées : intelligence artificielle, technologies quantiques, systèmes électromagnétiques et acoustiques et composants associés, ainsi que sur les matériaux pour environnement à haute température et/ou à haute entropie. Ces thématiques correspondent aux premiers axes de collaboration qui doivent permettre de faire émerger des partenariats de recherche spécifiques.

Cette collaboration a été initiée en 1986 avec la signature par le ministère de la Défense, le ministère de l’Education nationale et le CNRS, d’un protocole sur le financement de bourses de recherche par la Direction générale de l’armement (DGA).

Les échanges entre le CNRS et la DGA se sont structurés à partir de 2005 avec la signature d’accords de coopération et de soutien à des projets de recherche d’intérêt mutuel. Forts d’une collaboration active et fructueuse pour les deux institutions, l’Agence de l’innovation de défense et le CNRS ont donc souhaité pérenniser et renforcer cette relation en signant un nouvel accord, soulignent les deux partenaires.