Sélectionner une page

Le Chinois Tsinghua Unigroup sous la menace d’un redressement judiciaire

Le Chinois Tsinghua Unigroup sous la menace d’un redressement judiciaire

Tsinghua Unigroup, fleuron technologique chinois dans les semiconducteurs, a confirmé vendredi qu’un de ses créanciers avait demandé à un tribunal d’entamer une procédure de faillite pour le groupe, nous apprend Nikkei Asia.

Bras armé de la Chine dans son ambition de devenir une puissance dans les semiconducteurs et de limiter sa dépendance vis-à-vis des pays étrangers, Tsinghua Unigroup est la maison-mère de nombreux fabricants de puces, dont le développeur chinois de puces pour mobiles Unisoc et le fabricant de mémoires Yangtze Memory Technologies (YMTC).

Selon Nikkei Asia, Tsinghua Unigroup chercherait à céder une partie de sa participation dans Unisoc pour lever des fonds. Quoi qu’il en soit, même si la maison-mère devait subir un redressement judiciaire, il est pratiquement acquis que ses déboires n’auraient pas d’influence sur le devenir de ses filiales, tant le réseau de l’actionnariat de ces entreprises chinoises est complexe. Mais surtout, les semiconducteurs sont une priorité nationale du gouvernement chinois que rien ne saurait remettre en cause.

Lire l’article de Nikkei News

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This