Sélectionner une page

Le générateur de signal vectoriel vise les sommets

Le générateur de signal vectoriel vise les sommets

Le dernier modèle de Keysight Technologies se caractérise par une, deux ou quatre voies, une gamme de fréquence jusqu’à 54 GHz, voire 110 GHz, et une largeur de bande de 2,5 GHz par voie.

Avec le déploiement de nouvelles applications, les fabricants de smartphones et d’infrastructures de réseau 5G et, bientôt 6G, les acteurs dans les communications par satellites et dans les opérations sur le spectre électromagnétique (radars militaires et pour la défense) sont confrontés à de nouveaux défis.

« Il s’agit notamment de modulations complexes, de techniques mettant en œuvre de multiples antennes, de bandes passantes toujours plus grandes et de fréquences désormais millimétriques », rappelle Joe Rickert, vice-président de la R&D et de la gestion des produits RF de Keysight Technologies.

Dans le domaine de la génération de signal, le fabricant américain vient de dévoiler le générateur de signal vectoriel M9484C, nouveau membre de sa série VXG qui doit permettre aux utilisateurs de « maîtriser les besoins de signal les plus complexes ».

Pour y parvenir, le générateur de signal intègre un nouvel circuit spécifique (Asic), issu du Keysight Labs, le laboratoire de recherche de Keysight Technologies, et un autre circuit spécifique qui est un moteur DSP (traitement numérique du signal).

Le premier Asic assure la conversion élévation numérique et génère des signaux FI/RF jusqu’à une fréquence de 8,5 GHz directement à partir d’un convertisseur numérique-analogique (CNA) 14 bits à une fréquence d’échantillonnage élevée, et ce sans altérations du signal comme dans les architectures à modulation I/Q analogique traditionnelles.

Cette nouvelle architecture de synthèse numérique directe (Direct Digital Synthesis ou DDS) permet d’atteindre une dynamique de -135 à +20 dBm (+30 dBm avec les options 1EA, 1EB ou 1EC), un bruit de phase SSB (option ST6) de -145 dBc/Hz à 10 kHz d’une porteuse de 1 GHz ou -120 dBc/Hz à 50 GHz.

Quant à l’autre circuit spécifique, il contribue à émuler jusqu’à huit signaux en bande de base et à les agréger en un signal large bande en temps réel (option 8SG)-la fréquence d’échantillonnage du signal combiné est alors de 3 Géch/s-, sans créer de distorsion d’intermodulation ni de traversée de porteuse.

Chaque signal en bande de base peut ainsi être contrôlé, filtré, atténué et placé n’importe où dans une bande passante de 2,5 GHz en temps réel. « La fonction Channel Bonding, qui consiste à regrouper deux voies, permet même de porter cette bande passante à 5 GHz », ajoute Kimberly Cassacia, Product Manager chez Keysight Technologies.

Le fabricant met enfin en avant la gamme de fréquences de 9 kHz à 54 GHz, gamme extensible jusqu’à 110 GHz avec le module externe V3080A, la présence de 1, 2 ou 4 voies de génération cohérentes en phase et synchronisées, soit un total de 32 signaux par appareil doté de 4 voies-les applications sont les tests à antennes multiples, telles que MIMO et formation de faisceaux (beamforming).

Signalons encore une correction basée sur une pré-distorsion numérique (DPD), via l’utilisation d’un analyseur de signal de l’Américain, qui améliore de 10 dB la puissance avec une sortie linéaire et d’un facteur 4 l’amplitude du vecteur d’erreur (EVM) en pourcent.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This