Sélectionner une page

Le Japonais Rapidus rejoint officiellement le programme Core Partner de l’Imec pour le 2 nm

Le Japonais Rapidus rejoint officiellement le programme Core Partner de l’Imec pour le 2 nm

L’Imec, le pôle mondial de recherche et d’innovation dans le domaine de la nanoélectronique et des technologies numériques, et Rapidus, le nouveau fabricant de puces japonais, ont annoncé avoir franchi une nouvelle étape importante dans la mise en place d’une collaboration à long terme et durable dans le domaine de la recherche avancée sur les semiconducteurs, Rapidus rejoignant le programme Core Partner de l’Imec.

Lors d’une délégation économique belge au Japon fin 2022, imec et Rapidus avaient déjà signé un Memorandum of Collaboration (MoC). Cet accord a été soutenu à la fois par le gouvernement flamand et le ministère japonais de l’économie, du commerce et de l’industrie (METI), et a affirmé l’engagement des partenaires à renforcer les liens entre les industries des semiconducteurs en Flandre et au Japon.

« Rapidus est la pierre angulaire des efforts du Japon pour reconquérir une position de leader dans l’écosystème mondial des semiconducteurs. Aujourd’hui, nous sommes ravis d’annoncer que Rapidus est devenu un membre officiel du Core Partner Program de l’Imec. Grâce à ce partenariat, nous aiderons Rapidus dans la recherche et le développement des éléments de base nécessaires à la production de masse en technologie 2 nm. Des puces avancées comme celles-ci pourront être utilisées pour les communications 5G, l’informatique quantique, les centres de données, les véhicules autonomes et les villes intelligentes numériques », a déclaré Luc Van den hove, président et CEO de l’Imec.

« La force de l’industrie des puces réside dans l’union, pas dans la division. Alors que les régions ressentent le besoin de renforcer leurs propres forces, de réels progrès ne peuvent être réalisés que lorsqu’elles s’ouvrent, connectent leurs forces et poursuivent la collaboration transfrontalière. C’est une façon de travailler chère à l’Imec depuis près de quarante ans », a ajouté Luc Van den hove.

« Rejoindre le programme de partenariat principal de l’Imec est une étape importante pour nous. Il permet à Rapidus d’accéder aux technologies avancées de l’Imec, aux solutions système, à la ligne pilote de pointe sur tranches de 300 mm et au vaste réseau de partenaires. La collaboration internationale sera vitale pour nous afin d’atteindre notre objectif de production de masse de la technologie 2 nanomètres, et l’Imec est un partenaire essentiel pour atteindre cet objectif. Cet accord représente un point décisif dans nos efforts pour rétablir la position du Japon dans l’industrie des semiconducteurs », a commenté de son côté Atsuyoshi Koike, président et CEO de Rapidus.

Le programme de partenariat principal d’Imec existe depuis 2005 et offre un partenariat exclusif et étroit de recherche et développement entre les fondeurs, fabricants intégrés verticalement (IDM), entreprises fabless et fablite, fournisseurs de matériaux et d’équipements pour SC travaillant sur les technologies de moins de 5 nm. Le programme s’appuie sur l’infrastructure de salle blanche de l’Imec, qui abrite les outils de fabrication de semiconducteurs les plus avancés. Cela permet aux partenaires du centre de mener des recherches sur des technologies bien en avance sur les besoins industriels.

Outre Rapidus, les membres du Core Partner Program d’Imec comprennent des acteurs majeurs de l’industrie tels que GlobalFoundries, Intel, Micron, Qualcomm, Samsung, SK Hynix, Sony Semiconductor Solutions, AMD, Kioxia, TSMC et Western Digital.

L’Imec s’appuie sur son infrastructure de R&D de pointe et sur son équipe de plus de 5500 employés et chercheurs de haut niveau, pour la R&D dans les semiconducteurs avancés et la mise à l’échelle des systèmes, la photonique sur silicium, l’intelligence artificielle, au-delà des technologies de communication et de détection 5G, et dans les domaines d’application tels que la santé et les sciences de la vie, la mobilité, l’industrie 4.0, l’agroalimentaire, les villes intelligentes, l’énergie durable, l’éducation, … Le centre a son siège social à Louvain (Belgique) et possède des sites de recherche en Belgique, aux Pays-Bas et aux États-Unis, ainsi qu’une représentation sur 3 continents. En 2021, le chiffre d’affaires de l’Imec pour ses prestations s’est élevé à 732 millions d’euros.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This