Sélectionner une page

L’économie européenne du mobile pourrait peser 720 milliards d’euros en 2022

L’économie européenne du mobile pourrait peser 720 milliards d’euros en 2022

L’écosystème mobile européen devrait représenter plus de 4% du PIB de la région d’ici 2022, mais des actions réglementaires adéquates doivent être prises afin de positionner l’Europe en tant que leader mondial de la 5G et créer un véritable marché unique européen numérique, selon la GSMA, l’organisation professionnelle qui défend les intérêts des opérateurs de réseaux mobiles. 67 milliards d’euros devraient être investis par les opérateurs dans leurs réseaux entre 2018 et 2020.

« On estime que les réseaux 5G en Europe offriront une couverture correspondant aux trois-quarts de la population de la région d’ici 2025 et elle devrait alors devenir le troisième plus grand marché 5G au monde, après l’Asie-Pacifique et l’Amérique du Nord. Néanmoins, le succès de l’ère de la 5G dépendra de la capacité des gouvernements à implémenter des cadres réglementaires modernes promouvant les investissements durables, stimulant l’innovation et protégeant les consommateurs », a commenté Mats Granryd, directeur général de la GSMA.

En 2017, les technologies et services liés au mobile ont générés 3,3% du PIB en Europe, une contribution se chiffrant à 550 milliards d’euros de valeur ajoutée économique. Cette contribution devrait augmenter jusqu’à 720 milliards d’euros (4,1% du PIB) d’ici 2022, dont 450 milliards pour des gains de productivité liés à l’emploi des mobiles. L’écosystème mobile européen a également soutenu 2,5 millions d’emplois dans la région en 2017 et a généré une contribution en fonds publics de 100 milliards d’euros – principalement sous la forme de taxes (taxes sur les services et terminaux mobiles, TVA, impôts sur les sociétés, etc.).

L’Europe se prépare à passer à la 5G

L’Europe est le marché régional du mobile le plus mature au monde. La GSMA dénombrait 465 millions abonnés uniques aux services mobiles en Europe à la fin de 2017, ce qui correspond à 85% de la population. Ce chiffre devrait passer à 481 millions – 88% de la population – d’ici 2025.

Même si la 4G a encore une marge de croissance sur de nombreux marchés, les premiers lancements de 5G par les opérateurs mobiles européens sont prévus pour la fin de la décennie. D’ici 2025, on s’attend à ce que la 5G couvre 200 millions de connexions, correspondant à 29% de l’ensemble des connexions en Europe.

Toutefois, si l’Europe veut exploiter pleinement le potentiel de la 5G, elle doit créer un environnement réglementaire plus propice, selon l’organisme de lobbying. La GSMA réclame notamment un environnement plus fortement favorable à l’investissement, des règles identiques à services égaux pour stimuler la concurrence et l’innovation, l’accès à un spectre harmonisé de fréquences adaptées, au bon moment et à des conditions à long terme appropriées pour que les opérateurs investissent dans les réseaux et services futur, et enfin de permettre aux opérateurs européens de bénéficier de tout le potentiel des données tout en protégeant la vie privée et la confidentialité des consommateurs…

Téléchargez le rapport ‘L’économie du mobile : Europe 2018’

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This